LeBron James n’était pas censé prendre le tir pour la gagne

Héroïque hier soir, LeBron James ne devait pourtant pas prendre le dernier tir. Son coach, David Blatt, avait concocté un autre plan, finalement court-circuité par le King.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James n’était pas censé prendre le tir pour la gagne
LeBron James a écrit une nouvelle ligne de sa légende en achevant les Chicago Bulls au buzzer hier soir. Avec cette victoire, les Cleveland Cavaliers ont repris l'avantage du terrain et ils sont toujours en course pour atteindre les finales de Conférence. Le King n'a plus été éliminé avant ce stade de la compétition depuis 2010. Décisif, il n'aurait pourtant jamais eu l'occasion d'offrir la victoire à son équipe s'il avait suivi les consignes de son coach David Blatt.
"Pour être honnête, j'ai déjoué le système du coach. Je lui ai dit de me laisser la balle. Soit on allait en prolongation, soit je nous donnais la victoire. C'était aussi simple que ça", explique LeBron James. "J'étais censé faire la remise en jeu. J'ai dit au coach qu'il était hors de question que je fasse la remise en jeu à moins que je ne shoote directement depuis la touche et que je rentre la balle en la passant par-dessus la planche. Je lui ai dit que quelqu'un d'autre ferait la remise en jeu et qu'il me donnerait la balle."
Le score était alors de 84 partout. Quelques instants plus tôt, David Blatt a failli tuer le match en demandant un temps mort alors que les Cavaliers les avaient déjà tous utilisés. Heureusement pour eux, les arbitres n'ont pas vu le coach. LeBron James a donc pris ses responsabilités sur la remise en jeu et il a offert la victoire à son équipe. C'est le troisième buzzer-beater de sa carrière en playoffs, soit autant qu'un certain Michael Jordan. [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=KbPNM6t8Mmk[/youtube]
Afficher les commentaires (42)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest