124 MIL
113 NYK
90 BOS
93 ORL
127 TOR
106 CHA
101 MIN
91 IND
115 DAL
109 CHI
84 UTA
92 MEM
124 POR
125 WAS
123 GSW
103 PHO
142 LAL
143 SAS

LeBron James a-t-il laissé tomber ses équipiers dans les Finales ?

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer Publié

Stephen Jackson et Grant Hill ont dézingué LeBron James sur son comportement lors des Finales NBA. Pour eux, il aurait lâché ses coéquipiers.

A peine finies, les Finales NBA sont déjà quasiment oubliées pour tout le monde. Le dossier brûlant désormais ? La future destination de LeBron James. Mais quelques irréductibles continuent de débattre du sweep infligé par les Golden State Warriors aux Cleveland Cavaliers. Parmi eux, Stephen Jackson, qui n’a visiblement pas apprécié l’attitude du King et lui a mis un bon gros tacle sur Fox Sports.

Lors des Finales et juste après, les discussions ont principalement porté sur l’incroyable force de frappe des Warriors, le manque de supporting cast des Cavs et, comme toujours, l’impact de cette série sur la place de LeBron James dans l’histoire et sur le débat LBJ/MJ.

Quelques voix seulement, dont Stephen Jackson, ont évoqué un point qui pourrait jouer un rôle sur sa legacy : LeBron James a-t-il lâché l’affaire et ses coéquipiers (Jax utilise le terme de « quit ») face aux Golden State Warriors ?

LeBron James égoïste ?

Sur Fox Sports, l’ancien Warrior et Spur a commencé par accuser LBJ d’égoïsme. La raison ? S’être blessé la main en frappant sur un tableau dans le vestiaire.

« Je ne comprends même pas pourquoi ce serait un sujet maintenant et pourquoi on parle de ça. La série est finie. Il n’y a rien u’on puisse y faire. Vous ne pouvez pas revenir en arrière et recommencer parce que votre main est blessé. Ce n’était pas une bonne décision de la part du gars dont on attend qu’il porte l’équipe. (…)

Frapper un tableau en sachant à quel point ton équipe a besoin de toi, c’était vraiment égoïste. »

En même temps, c’est le propre de péter un câble : dans le feu de l’action et l’énervement, pas facile de penser aux implications. Et, là, perdre un match si important alors qu’il y avait moyen de le prendre si J.R. Smith n’avait pas craqué ou si Tyronn Lue avait utilisé un temps-mort, il y a de quoi perdre tout sens commun quelques minutes.

LeBron a-t-il lâché ses partenaires ?

Egoïsme ou pas, Stephen Jackson ne s’arrête pas là. Selon lui, LeBron James n’a pas montré l’intensité et l’envie habituelles dans la suite de la série.

« Mais pour moi, ça (sa ‘blessure’ à la main) n’a pas donné l’impression que ça a affectait son jeu. Je pense que c’est son coeur qui a été remis en cause. Je ne sais pas si c’est son coeur qu’il a cogné contre ce tableau. Parce que par moments, on aurait dit que c’était son coeur qui était blessé. Il ne se donnait pas à fond, il ne donnait pas la même énergie que celle qu’on le voit déployer habituellement. »

Il accuse même LeBron de se servir de sa main comme excuse après le sweep :

« Je pense juste que c’est trop tard de sortir ça maintenant. La série est finie. Si tu es blessé à la main, dis simplement que tu es blessé. Ne sors pas ça à la fin pour faire oublier que tu t’es fait sweeper. »

Conclusion pour Stephen Jackson ? « He quit ». Après ce Game 1 à 51 points, LeBron James a lâché ses partenaires, il a abandonné.

« ‘He quit’. Il savait qu’il jouait contre une meilleure équipe. Après ce Game 1, il savait qu’il était battu. Point final. Ça n’avait rien à voir avec sa main. (…)

Tu n’es pas blessé LeBron, laisse tomber. Ce n’est pas une excuse. Tu t’es fait balayer. 4-0. Encaisse comme un homme. Rentre chez toi, bro. »

Grant Hill a aussi dézingué LeBron

A noter que Stephen Jackson n’est pas le seul à avoir accusé LeBron James de ne pas être à fond. Un autre ancien joueur, plus connu pour être mesuré, a dit plus ou moins la même chose. Il s’agit de Grant Hill, qui regrette qu’il ne soit pas plus battu dans le Game 4 et considère que pour cette raison il ne l’inclurait pas dans la discussion du GOAT :

LeBron James a-t-il abandonné ses coéquipiers ? Etait-il trop gêné par sa blessure pour faire mieux ? Celle-ci était-elle vraiment sérieuse ? On ne saura jamais vraiment. Mais pour Stephen Jackson et Grant Hill, la réponse est claire.

Il faut néanmoins noter que l’histoire de la blessure n’a pas totalement surgi après le Game 4. Dans son podcast, Zach Lowe rapporte que Bill Simmons est venu le voir avant le dernier match pour lui demander si lui aussi avait entendu une rumeur selon laquelle LeBron serait blessé. Steve Kerr raconte de son côté qu’après le Game 3 (où il a tout de même pris 6 tirs longue distance, mais n’en a rentré qu’un), ils se sont rendus compte qu’il ne voulait plus prendre de tirs de loin.

Tout cela accréditerait donc la thèse que la star des Cleveland Cavaliers était bel et bien blessée. Mais à quel point ? Suffisamment pour qu’il ne prenne que 13 tirs dans le dernier match alors qu’il en prenait 28 dans le Game 3 ? Difficile à dire. Deux choses sont sûres en tout cas. Se blesser comme ça est stupide et, même si son énervement était compréhensible, ça a pénalisé les Cleveland Cavaliers si son jeu en a été impacté. Et tenter de capitaliser dessus après coup pour faire oublier la défaite ne restera pas dans les annales comme sa meilleure opération de comm’…