Et si LeBron James restait à Cleveland ?

Beaucoup voient LeBron James quitter Cleveland et tenter une aventure dans la Conférence Ouest. Pourtant, les chances qu'il reste une saison de plus avec les Cavs sont très sérieuses.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Et si LeBron James restait à Cleveland ?
On suppute déjà beaucoup sur la prochaine (et dernière ?) destination de LeBron James. Les derniers mois pénibles du "King" chez les Cleveland Cavaliers et l'attrait que représenterait le marché californien pour son business ont laissé l'impression qu'un départ était inévitable. Houston ou San Antonio sont aussi fréquemment évoquées au rang des franchises qui pourraient séduire le meilleur joueur de sa génération l'été prochain, compétitivité oblige. Mais une alternative finalement peu envisagée ces derniers temps refait surface. Et si LeBron James prolongeait l'aventure dans l'Ohio ? C'est en tout cas ce que croient plusieurs dirigeants d'équipes adverses. L'un d'entre eux, décrit comme le boss de "l'une des meilleures équipes de l'Est (Danny Ainge ? Masai Ujiri ?)" s'est exprimé dans ce sens auprès de Marc J. Spears de The Undefeated.

"Ça ne me surprendrait pas du tout que LeBron James reste à Cleveland. Les Cavs viennent de monter une équipe vraiment bonne autour de lui. Je pense qu'ils ont rendu difficile pour lui l'éventualité d'un deuxième départ de Cleveland. En fait, les Lakers ont peut-être paradoxalement aidé les Cavs à garder LeBron..."

La priorité affichée par LeBron James est d'évoluer dans l'équipe qui lui donnera le plus de chances de remporter un nouveau titre, Golden State mis à part. A court terme, le lifting opéré par Cleveland offre effectivement aux Cavs de bonnes chances de retrouver les Finales. George Hill, Rodney Hood, Larry Nance Jr et Jordan Clarkson vont donner un second souffle nécessaire à une équipe qui agonisait. Mais au-delà ? Les Lakers se sont arrangés pour avoir deux spots libres pour des contrats maximum et visent, sans trop se cacher, un partenariat entre LeBron James et Paul George. Celui-ci, conjugué à d'autres arrivées bien entendu, ferait alors de Los Angeles une équipe nettement plus compétitive sur le papier. Les Rockets semblent capables de mettre quelque chose en place pour libérer de la masse salariale. Les Spurs ont dans leur manche un atout indéniable en la personne de Gregg Popovich, le coach le plus admiré par LeBron James. Les Cavs ont deux arguments majeurs à exposer au "Chosen One" pour éviter aux habitants de Cleveland une nouvelle dépression. Celui du coeur, évidemment, mais aussi celui de la difficulté pour lui d'atteindre les Finales avec une équipe de l'Ouest tant que le format des playoffs reste inchangé. Dans le Texas ou en Californie, LeBron James devra forcément affronter les Warriors pour sortir de la Conférence Ouest. Golden State n'étant pas encore sur le déclin grâce à des cadres mâtures mais dans la fleur de l'âge, pas simple d'imaginer les battre avant l'ultime rendez-vous pour le titre...

Les stats de LeBron James cette saison

26.5 points, 8.9 passes et 8.1 rebonds de moyenne.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest