Quand LeBron James s’effondre en fin de match…

A bout de forces et sans doute submergé par l'émotion après un match des plus intenses, LeBron James s'est écroulé sur le parquet lorsqu'a retenti le buzzer final...

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand LeBron James s’effondre en fin de match…
[caption id="attachment_272645" align="alignleft" width="318"] LeBron épuisé à la fin du match. Un peu de cinéma ou une vraie fatigue ?[/caption] LeBron James a dû puiser au plus profond de lui-même pour permettre aux Cavs d’enlever le Game 3. Auteur d’un triple-double monumental (37 points, 18 rebonds, 13 passes), l’idole de l’Ohio a pourtant vécu une soirée à deux vitesses après une entame de match désastreuse. Car malgré s'il a survolé le match sur le plan statistique, tout n’a pas été aussi simple pour l’ailier de Cleveland, incapable de trouver son rythme dans un début de rencontre où il a connu pas moins de dix échecs au tir avant de retrouver progressivement son rythme pour porter les siens jusqu’à la prolongation et jusqu’au buzzer libérateur. A bout de forces et sans doute à bout de nerf après une partie riche en rebondissements, le « King » s’est alors effondré sur le parquet de la Quicken Loans Arena avant d'être relevé par ses coéquipiers. https://www.youtube.com/watch?v=klOv0A0IygA Un moment de faiblesse compréhensible au vu des efforts produits par le numéro 23 des Cavs pendant 47 minutes même si certains lui reprocheront une nouvelle fois son côté « too much »…
« A ce stade, je sentais que ne pouvais plus rien donner », s’est-il toutefois défendu après avoir retrouvé ses esprits. « L’esprit l’a emporté sur la matière et je n’avais plus la possibilité de marcher jusqu’au banc. C’est compréhensible au vu des circonstances. »
Un sentiment partagé par son entraîneur, David Blatt qui a tenu à souligner le courage de son leader, diminué par les blessures et par les crampes.
« Il savait que nous ne pouvions pas gagner le match sans lui. Il a joué malgré la douleur et les crampes et il ne voulait pas nous laisser perdre. C’est incroyable. »
Incroyable, comme la performance réalisée par son poulain, premier joueur depuis Charles Barkley à dépasser les 30 points, 15 rebonds et 10 passes en playoffs. On lui pardonnera donc volontiers d'en avoir peut-être fait un peu trop...

Les highlights de LeBron James lors du Game 3

https://www.youtube.com/watch?v=zySlqSIftu0
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest