Quand l’ex-boss des Clippers snobait LeBron James, mais pas Kobe Bryant…

Lors de sa Free Agency en 2010, l'ailier LeBron James a été tout simplement snobé par le boss des Los Angeles Clippers à l'époque, Donald Sterling.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand l’ex-boss des Clippers snobait LeBron James, mais pas Kobe Bryant…

En 2010, toutes les équipes rêvaient d'attirer LeBron James, sur le départ des Cleveland Cavaliers. Free agent, le King a finalement décidé de rejoindre le Miami Heat. Mais il a étudié ses options, avec notamment un véritable intérêt pour les Chicago Bulls. A l'époque, les Los Angeles Clippers ont également eu une chance sur ce dossier. En effet, selon le journaliste Ric Bucher du Bleacher Report, la franchise californienne s'est entretenue avec l'ailier. Le président Andy Roeser et le GM Neil Olshey ont essayé de le convaincre. Mais pas le propriétaire Donald Sterling. L'ancien boss de l'équipe a tout simplement refusé de participer à cette réunion !

Visiblement, il n'était pas dans les habitudes de l'ex-patron sulfureux des Clippers de faire le voyage pour tenter de signer des joueurs. Cependant, dans son parcours à la tête de la franchise, Sterling a tout de même accepté de faire une exception : Kobe Bryant. En 2004, quand le Black Mamba pensait sérieusement à quitter les Lakers, il était prêt à rejoindre les Clippers. A ce moment-là, l'homme d'affaires a fait le déplacement à Newport Beach pour le rencontrer. Et la tactique a été presque payante ! Après le grand jeu sorti par les Clippers, Bryant allait dire oui. Mais finalement, Jerry West, au courant de la réputation de Sterling, l'a convaincu de revenir sur sa décision.

Comment Jerry West a empêché Kobe Bryant de signer aux Clippers

Pour rappel, pour des propos racistes et discriminatoires, Donald Sterling a fait l'objet d'une énorme polémique et a été poussé à vendre l'équipe en 2014. Outre cette sombre histoire, cette anecdote démontre en tout cas son incompétence à ce poste de propriétaire. Alors que les Clippers avaient une réelle chance de signer LeBron James, un joueur amené à dominer la NBA pendant des années, il n'a pas daigné se déplacer...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest