87 CLE
93 ORL
108 DET
101 IND
104 CHA
111 BKN
108 BOS
95 DEN
112 MIA
103 WAS
98 CHI
100 GSW
139 OKC
127 MIN
105 SAS
104 SAC
119 MIL
91 LAC
113 POR
136 LAL

Top : Les 10 TD les plus dingues de LeBron

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Spécialiste du triple-double, LeBron James a compilé quelques performances hallucinantes depuis son arrivée en NBA en 2003. Quelques échantillons.

15 février 2006, un duel épique avec Paul Pierce

La ligne de statistiques de LeBron James : 43 points, 16 sur 32 aux tirs, 0 sur 5 à trois-points, 11 sur 15 aux lancers-francs, 12 rebonds, 11 passes, 2 interceptions, 4 blocks et 2 balles perdues en 54 minutes.

Cleveland Cavaliers @ Boston Celtics : 113-109 (après prolongation)

Paul Pierce a longtemps été le grand rival de LeBron James en NBA, selon les propres propos du King. Les deux superstars s’affrontaient quatre fois par an pendant la saison régulière avant de se retrouver, bien souvent, en playoffs. Et « The Truth » a tiré les vers du nez du jeune roi à de nombreuses reprises. Encore ce soir de février 2006, il en a collé 50 sur la truffe du natif d’Akron. Alors James a été obligé de se démultiplier pour prendre le dessus. 43 points (après une pointe à 44 contre San Antonio lors du match précédent). 12 rebonds. 11 passes. N’oublions pas que le jeu était plus lent à cette époque. Avec l’inflation du nombre de possessions jouées, ça peut vite donner du 50-14-12. Comme un symbole, LBJ a scellé la victoire de son équipe avec un layup dans le trafic.

14 novembre 2007, une défaite litigieuse contre le Magic

La ligne de statistiques de LeBron James : 39 points, 15 sur 27 aux tirs, 2 sur 4 à trois-points, 7 sur 9 aux lancers-francs, 13 rebonds, 14 passes, 2 blocks et 4 balles perdues en 47 minutes.

Orlando Magic @ Cleveland Cavaliers : 117-116 (après prolongation)

Avant d’être coéquipiers aux Los Angeles Lakers cette saison, LeBron James et Dwight Howard ont été adversaires au sommet de la Conférence Est. Le pivot du Magic était encore une force dominante en 2007. Ses 35 points et 16 rebonds ont fait la différence ce soir-là. James avait riposté avec 39 pions, 13 rebonds et 14 caviars. C’était à ce moment-là le triple-double le plus prolifique dans chacune des trois catégories depuis Wilt Chamberlain. La star des Cavaliers a aussi été proche de donner la victoire à son équipe. LeBron a eu la balle de match entre ses mains sur la dernière possession de la partie. Il a passé Keith Bogans pour attaquer le cercle. Mais Hedo Turkoglu est arrivé en aide et il a attrapé la gonfle… ainsi qu’une partie du bras de James. Les arbitres ont sifflé un entre-deux, synonyme de victoire pour Orlando.

Lire la suite