111 CHI
117 BKN
83 IND
102 MIL
102 NYK
103 CHA
109 MIA
94 NOP
105 MIN
125 HOU
116 SAS
121 POR
110 DAL
102 TOR
150 LAC
101 ATL

Les 8 joueurs à suivre au coup d’envoi de la saison

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Premiers matches de la saison 2019-2020 cette nuit ! On vous donne huit joueurs à suivre avec attention au coup d'envoi de la nouvelle saison.

C’est ce soir. Après des mois d’attentes, rythmés par les transferts et toute la dramaturgie qui accompagne la Free Agency, la NBA va enfin reprendre ses droits avec le coup d’envoi de la saison 2019-2020. Alors, évidemment, il y a plein d’équipes et de joueurs à suivre. Mais nous avons voulu nous concentrer sur les huit joueurs – deux par formations – qui nous intéressaient particulièrement pour cette première nuit de basket US.

Les matches de ce soir

New Orleans Pelicans @ Toronto Raptors à 2 heures du matin, heure de Paris
Los Angeles Lakers @ Los Angeles Clippers à 4 heures 30 du matin.

Pascal Siakam (Toronto Raptors)

L’intérieur camerounais a sans doute vécu le plus grand moment de sa carrière en étant sacré champion NBA avec ses coéquipiers en juin dernier. Et pourtant, le plus dur commence seulement pour Pascal Siakam. Kawhi Leonard parti, le voilà logiquement promu à la tête de l’équipe après avoir été le principal lieutenant du MVP des finales 2019. Changement de statut et un salaire réévalué qui va avec. En effet, le jeune homme de 25 ans a signé une prolongation de contrat sur quatre ans pour un montant de 130 millions de dollars.

Une production accrue est attendue. Comment va-t-il répondre à cette nouvelle pression ? Sera-t-il toujours aussi efficace en étant maintenant le joueur le plus ciblé par la défense adverse ? Siakam va devoir continuer sa progression. Il ne pourra plus profiter des espaces créés par Kawhi Leonard pour jaillir près du panier. Il aura certainement moins de liberté. Mais aussi plus d’opportunités de faire la différence balle en main. Nick Nurse a parlé d’utiliser son ailier en « meneur » du deuxième cinq quand les autres titulaires se reposeront sur le banc. C’est à Siakam de montrer qu’il peut assurer la création, pour les autres mais surtout pour lui, en dribbles. Autant d’éléments à surveiller pour sa première sortie cette nuit.

OG Anunoby (Toronto Raptors)

Le grand retour de l’un des jeunes espoirs de la franchise canadienne. Il a un peu été oublié l’an dernier parce qu’il a été relégué sur le banc suite à l’arrivée de Kawhi Leonard – 6 titularisations en 2019 contre 62 la saison précédente, quand il était rookie – mais aussi en raison de l’explosion de Siakam. Blessé, OG Anunoby avait ensuite manqué les playoffs. Il va désormais retrouver son spot dans le cinq, à l’aile, à la place de Leonard. Son évolution cette saison sera très intéressante. Il peut être l’un des facteurs X des Raptors. S’il passe un cap, cette équipe a les moyens de gêner plus d’une formation à l’Est. Ses prestations en pré-saison ont d’ailleurs été encourageantes avec plus de 10 points à 46% aux tirs et 46% à trois-points.

Nickeil Alexander-Walker (New Orleans Pelicans)

Le meilleur rookie de la pré-saison derrière son coéquipier Zion Williamson. Nickeil Alexander-Walker ne fait pas autant parler de lui, et moins soulever les foules, mais c’est justement peut-être l’un des joueurs les plus sous-estimés de la draft. Avec plus de 15 points de moyenne lors des matches de préparation, il a au moins séduit les supporteurs des Pelicans. Reste à voir s’il se parviendra à faire aussi bien avec le rythme plus intense et les défenses plus verrouillées en saison régulière. Nous avons hâte de voir ça.

Lonzo Ball (New Orleans Pelicans)

L’un des favoris pour le MIP pour de nombreux passionnés de basket. Lonzo Ball, deuxième choix de la draft 2017, est un joueur très talentueux. Et il est vrai qu’il est loin d’avoir exploité l’étendue de son potentiel jusqu’à présent. Il ne se cherche d’ailleurs pas d’excuses. Il est le premier à reconnaître qu’il n’a pas été à la hauteur des attentes lors de ses deux années passées aux Los Angeles Lakers. Mais a-t-il vraiment été mis dans les bonnes conditions ? La franchise mythique n’est clairement pas l’une des mieux gérées en NBA. Surtout en ce qui concerne le développement de ses jeunes.

Là, le voilà à New Orleans. Un nouveau départ. Une nouvelle opportunité avec sans doute moins de pression et plus d’opportunités pour apprendre et se mettre en valeur. Les Pelicans tenaient vraiment à le récupérer dans le cadre du transfert d’Anthony Davis. Ils lui font confiance. D’ailleurs, ils lui laissent déjà les clés à la mène, avec l’expérimenté Jrue Holiday en soutien. C’est le contexte idéal pour Ball. Il s’est soigné et s’est mis en condition pendant l’été. Il a corrigé une mécanique de tir pas adaptée à ce niveau. C’est peut-être un joueur nouveau et c’est ce que nous allons découvrir, au moins un peu, cette nuit.

Anthony Davis (Los Angeles Lakers)

Il voulait jouer pour les Lakers, il a obtenu gain de cause ! Maintenant qu’Anthony Davis se retrouve dans la formation de son choix, autant qu’il nous régale ! Parce qu’il ne faut pas oublier que l’intérieur est probablement l’un des huit, cinq (bientôt trois ?) meilleurs basketteurs de la planète. Tous les projecteurs sont braqués sur lui, c’est le moment de prouver. Sa future prestation ce soir nous intrigue encore plus que celle de LeBron James ou n’importe quel autre joueur de Los Angeles.

Dwight Howard (Los Angeles Lakers)

Boudé un peu partout où il passe, mis au placard, Dwight Howard revient avec la promesse d’avoir compris. D’avoir compris qu’il n’était plus un All-Star. Ni même un cadre d’une franchise. Juste un soldat. Il veut jouer dur, prendre des rebonds, défendre, mettre des coups. Exactement ce dont les Lakers ont besoin. Un guerrier. Saura-t-il tenir ce rôle nouveau et assez ingrat ?

JaMychal Green (Los Angeles Clippers)

Certains experts le considèrent comme le facteur X des Clippers cette saison. Parce que JaMychal Green est un joueur polyvalent. Il peut donner une autre dimension à son équipe, aussi bien offensivement que défensivement. Ses passages sur le terrain seront donc particulièrement importants à suivre. Nous veillerons à analyser son impact avec attention.

Kawhi Leonard (Los Angeles Clippers)

Qui d’autre ? Kawhi Leonard est le meilleur joueur du monde actuellement. Encore plus en l’absence de Kevin Durant. Il a fait le pari de quitter une équipe avec laquelle il venait de gagner le titre pour rentrer chez lui, à Los Angeles. Mais le tout en faisant un bon doigt d’honneur aux Lakers – probablement pour ne pas jouer avec LeBron James – et en rameutant Paul George dans ses bagages. Il part maintenant à la quête du doublé. Un sacré défi.

Histoire de bien se mettre dans le bain, la NBA a concocté un duel contre le rival naissant, les voisins des Lakers. Avec une opposition directe avec le King. Ça promet une soirée fantastique.