Les Bulls se cherchent encore en attaque…

Malgré un bilan encourageant de 9 victoires pour 5 défaites, les Chicago Bulls sont toujours en rodage à l'image d'une attaque qui a une nouvelle fois montré ses limites la nuit dernière contre les Pacers.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Bulls se cherchent encore en attaque…
La défaite concédée cette nuit par Chicago face à Indiana a mis une nouvelle fois en relief les difficultés des joueurs de Fred Hoiberg à s'adapter aux systèmes de leur nouvel entraîneur. A l'image du trio Derrick Rose - Pau Gasol - Jimmy Butler, limité à 14/42 aux tirs, les hommes de l'Illinois ont encore semblé en manque de repères en attaque. Et alors que l'on espérait voir les Chicago Bulls profiter de l'enchaînement des matches pour prendre peu à peu leurs marques, Jimmy "Bucket" estime qu'il faudra certainement encore patienter quelques temps avant de voir l'équipe tourner à plein régime.
« Pour vous dire la vérité, il y a des hauts et des bas », a-t-il confié à ESPN. « Notre exécution est parfois sacrément pauvre alors qu’elle vraiment bonne par moments. En fait, ça dépend des soirs. Je pense que globalement, l’équipe doit être capable d’appliquer les systèmes du début à la fin du match. »
Un sentiment partagé par Fred Hoiberg qui n'a pas perdu espoir de révolutionner le jeu offensif d'une formation jusqu'alors réputée pour sa solidité en défense.
« Il faut du mouvement. Il faut faire vivre le ballon », insiste le technicien. « Nous le faisons à l’entraînement et nous obtenons cette fluidité. A nous d’être en mesure de le reproduire en match. »
Conscient d'être passé à côté de son match avec seulement 10 points inscrits (à 4/16), Derrick Rose n'a lui aucune intention de s'attarder sur les problèmes offensifs des Bulls, 19ème attaque de la ligue avec seulement 99,9 points inscrits en moyenne par match. Un manque d'efficacité que l'ancien MVP aimerait voir compensé par davantage d'efforts de la part des siens de l'autre côté du terrain.
« J’ai le sentiment d’avoir joué comme une m**** ce soir », déplorait-il après le match. « Je ne suis même pas inquiet au sujet de notre attaque pour vous dire la vérité. Si nous ne sommes pas capable de défendre sur quelqu’un ou de faire des stops ensemble, il n’y a aucune raison  de parler de notre attaque. Nous n’essayons pas de marquer plus de points que nos adversaires, nous essayons de défendre. »
Avec 9 victoires pour 5 défaites, les Chicago Bulls ont pourtant pris le bon wagon en ce début de saison. A voir  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest