Les Cleveland Cavaliers, 81 matches pour progresser

Les Cleveland Cavaliers se sont inclinés pour leur premier match de la saison contre les New York Knicks, mais on ne s’inquiète pas vraiment pour eux.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Cleveland Cavaliers, 81 matches pour progresser
"Ce n'est qu'un match. On sait que les gens vont faire passer ça comme si c’était la fin du monde. On a encore 81 matchs", merci Dion Waiters, c'est vrai qu'on allait commencer à parler d'une non-qualification des Cleveland Cavaliers en playoffs. Plus sérieusement, la franchise de l'Ohio est passée à côté de cette première rencontre, il faut dire que l'intensité des Knicks ne les a pas aidé. En retard défensivement, brouillons offensivement, les hommes de David Blatt ont offert un spectacle indique de leur nouveau statut. Auteur de 22 points, 7 passes décisives, mais surtout de 4 turnovers, Kyrie Irving a expliqué après la rencontre qu'il devait prendre ses responsabilités après ce premier échec :
"Pour nous, il faut juste une meilleure communication entre moi et Coach Blatt. Ça se résume essentiellement à ça, je suis son meneur sur le terrain, il y a des choses que je vois, il a des actions dans sa tête et j’en ai aussi. Nous allons simplement continuer de grandir, c’est un processus. J’espère qu'on va pouvoir être sur la même longueur d’onde rapidement", a expliqué Kyrie Irving à ESPN.
Clairement, les responsabilités de cette défaite sont partagées chez les Cavs, LeBron James est loin d'être le seul coupable. Cette équipe a seulement un passif de 7 rencontres de pré-saison ensemble, on oublie souvent qu'elle va avoir besoin de temps peu importe le nombre de talents présents dans l'effectif. Cette nuit, le jeu offensif très brouillon des Cavs a d'ailleurs mis en lumière le manque d'automatisme entre les joueurs avec de nombreuses passes manquées et des mouvements inexistants :
"On a été statiques, sans aucun doute. On est bons quand on fait bouger le ballon, on est même vraiment bons quand le ballon circule. Mais quand on joue sans mouvement et sans donner d’énergie au ballon, j’aime l'appeler comme ça, voilà le résultat", a résumé David Blatt.
La nuit dernière, c'était un événement particulier comme l'avait confié LeBron James avant le match, les Cavs se sont laissés submerger par l'instant, c'est rassurant sur le côté "humain" de certains joueurs. Ce premier échec ne permet pas de tirer des conclusions et il ne veut pas vraiment dire des choses sur la suite de la saison de cette franchise, les joueurs ont encore beaucoup de temps pour s'adapter et montrer un meilleur visage. Ce soir contre les Bulls, une réaction est tout de même attendue.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest