Les Knicks gachent la fête de LeBron James

Les New York Knicks ont réalisé un superbe exploit en s'imposant 95 à 90 sur le parquet des Cleveland Cavaliers, un retour raté pour LeBron James.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Cleveland Cavaliers 90-95 New York Knicks

17 points à 5/15, 8 pertes de balle et une défaite, LeBron James ne s'attendait sûrement pas à ça pour son grand retour aux Cleveland Cavaliers. Pour être totalement franc, nous non plus. Les New York Knicks ont créé LA surprise de ce début de saison en gagnant 95-90 sur le parquet des Cavs, ils ont parfaitement réussi à gâcher la fête. Pourtant, tous les éléments étaient réunis pour assister à une incroyable démonstration des hommes de David Blatt : une ambiance magique, un effectif au complet, un LeBron James déterminé et des Knicks blessés. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu. Bien sûr, l'homme de ce match, c'est le #1 pick de la draft 2003. L'enfant prodigue d'Akron est passé complétement à côté de son match avec des nombreuses pertes de balle et des choix douteux (il n'a pas osé prendre certains tirs), il s'était mis la pression avant la rencontre et il a tout simplement été submergé par ses émotions, oui, il est humain. Mais il est loin d'être le seul coupable. Malgré un début de match plutôt séduisant offensivement notamment grâce à l'apport de Kevin Love (19 points, 14 rebonds), les Cavs ont offert un spectacle collectif indigne de leur statut de favori pour le titre. Défensivement, le repli était vraiment mauvais et l'équipe a souffert dans tous les compartiments du jeu. Offensivement, les joueurs étaient très statiques et ils attendaient souvent l'exploit personnel de l'une des stars. Mais surtout, il ne faut pas minimiser la performance des Knicks. Les hommes de Derek Fisher ont eu une belle réaction d'orgueil après la rouste reçue la veille contre les Bulls, ils se sont bien repris dans tous les aspects du jeu (c'était difficile de faire pire). Même si tout n'était pas parfait, les Knicks se sont battus comme des chiffonniers notamment par l'intermédiaire de Quincy Acy et Jason Smith. Pour nous, le grand bonhomme de cette rencontre, c'est le néo-coach Derek Fisher. Il a réalisé des choix importants en titularisant Acy, en mettant certains joueurs au frigo (Dalembert et Hardaway) et en tentant de nombreux paris. L'une de ses décisions gagnantes, c'est de placer Travis Wear en défense sur LeBron James lors de la première mi-temps. Le rookie a réalisé un travail défensif incroyable et il a tout simplement muselé le meilleur joueur de la ligue (même s'il était de toute façon en petite forme). Un chiffre est particulièrement révélateur pour démontrer le changement d'état d'esprit des Knicks : les remplaçants de New York ont dominé ceux des Cavs 41 à 12 alors qu'ils avaient pris le bouillon la veille contre les Bulls. Les Knicks ont mérité cette victoire, c'est aussi ça la surprise. Ils ont joué un basket cohérent à défaut d'être brillant. Il faut aussi souligner l'excellente performance de Carmelo Anthony (25 points, 6 passes décisives), l'ailier a parfaitement réagi après ses débuts timides hier et il s'est montré clutch en inscrivant l'un des paniers décisifs dans les derniers instants. Un autre chiffre souligne l'impact et l'agressivité du franchise player des Knicks : il a fait 5 fautes et il a tout donné des deux côtés du parquet. Individuellement, deux autres joueurs des Knicks nous ont impressionné (outre les guerriers Acy & Smith) : Shane Larkin et J.R. Smith. Pour le meneur, c'était seulement la deuxième titularisation de sa carrière et il a prouvé qu'il était à la hauteur en étant un bon animateur et un excellent défenseur (5 interceptions). Concernant le fantasque arrière, il n'a pas forcément brillé statistiquement, mais il a joué juste et intelligemment, oui on parle bien de J.R. Smith. Auteur de 11 points et 7 passes décisives (oui, oui !), il s'est appliqué à rester les consignes tout en gardant sa petite folie, il a notamment été clutch sur la fin de rencontre. On espère que cette victoire des Knicks ne sera pas qu'un exploit dans une longue saison de hauts et de bas, car Derek Fisher a vraiment de quoi construire sur une base solide après cette prestation. Pour les Cavs, David Blatt doit régler les problèmes défensifs de son groupe. Offensivement, on fait confiance à LeBron James pour se réveiller dès le prochain match...contre les Bulls demain.

Les Highlights de la rencontre

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=vpVARA2FbNc[/youtube]

Boxscore

New York Knicks (1-1)
field goalsrebounds
pos min fgm-a 3pm-a ftm-a +/- off def tot ast pf st to bs ba pts
C. Anthony F 34:20 9-17 2-4 5-7 +9 0 2 2 6 5 0 2 0 0 25
Q. Acy F 22:27 4-7 0-0 0-0 +2 6 4 10 2 6 0 2 1 0 8
S. Dalembert C 05:34 0-1 0-0 0-0 -2 0 2 2 0 0 0 0 0 0 0
S. Larkin G 28:13 4-6 1-1 0-0 -5 1 1 2 5 0 5 3 0 1 9
I. Shumpert G 29:17 4-7 0-1 4-5 -2 0 3 3 2 1 0 1 0 0 12
A. Stoudemire 24:23 3-8 0-0 2-2 -6 0 4 4 2 3 0 1 0 0 8
J. Smith 18:52 5-6 0-0 2-2 +2 0 2 2 0 4 0 1 0 0 12
P. Prigioni 19:47 2-4 2-3 0-0 +10 0 1 1 2 0 1 1 0 0 6
J.R. Smith 25:08 5-10 1-3 0-0 +6 0 1 1 7 2 2 2 0 1 11
T. Wear 13:05 0-1 0-0 2-2 +1 0 2 2 2 1 0 1 0 0 2
T. Hardaway Jr. 04:45 0-0 0-0 0-0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
C. Aldrich 14:09 1-2 0-0 0-0 +10 2 4 6 1 4 1 1 0 0 2
C. Early DNP - Coach's Decision
Total 240 37-69 6-12 15-18 9 26 35 30 26 9 15 1 2 95
53.6% 50.0% 83.3% team rebs: 4 total to: 18
Cleveland Cavaliers (0-1)
field goalsrebounds
pos min fgm-a 3pm-a ftm-a +/- off def tot ast pf st to bs ba pts
L. James F 43:14 5-15 1-5 6-7 -13 0 5 5 4 3 0 8 0 0 17
K. Love F 38:02 6-14 3-6 4-4 -4 3 11 14 4 1 0 2 0 1 19
A. Varejao C 27:17 4-5 0-0 2-2 -8 3 1 4 1 0 1 2 1 0 10
D. Waiters G 37:35 4-9 2-5 0-0 -2 1 0 1 2 3 1 3 0 0 10
K. Irving G 43:12 8-15 1-6 5-7 -6 2 3 5 7 2 2 4 1 0 22
T. Thompson 19:42 3-7 0-0 0-0 -1 2 0 2 0 2 0 0 0 0 6
M. Dellavedova 17:59 2-3 2-2 0-0 +6 0 0 0 3 3 0 0 0 0 6
S. Marion 10:04 0-2 0-0 0-0 -1 0 2 2 1 1 1 0 0 0 0
M. Miller 02:55 0-0 0-0 0-0 +4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
J. Harris DNP - Coach's Decision
B. Haywood DNP - Coach's Decision
J. Jones DNP - Coach's Decision
A. Kirk DNP - Coach's Decision
Total 240 32-70 9-24 17-20 11 22 33 22 15 5 19 2 1 90
45.7% 37.5% 85.0% team rebs: 4 total to: 19
Afficher les commentaires (63)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest