Les Lakers se sont fait « botter les fesses » par les Celtics

Les deux rivaux historiques s’affrontaient hier soir lors du MLK Day et Boston a infligé une raclée à Los Angeles : 139 à 107.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Les Lakers se sont fait « botter les fesses » par les Celtics

Les Boston Celtics contre les Los Angeles Lakers. Les deux franchises les plus mythiques et les plus sacrées de la NBA étaient opposées cette nuit. La plus belle affiche de ce Martin Luther King Day 2020. Un choc qui a tourné… au massacre. Les Celtics ont été sans pitié et ils l’ont finalement emporté très sèchement, 139 à 107.

« On s’est bien fait botter les fesses, comme à l’ancienne », soulignait LeBron James après la rencontre. « C’est tout. Ils nous ont dominé dans tous les aspects du jeu : à l’extérieur, à l’intérieur, sur les rebonds offensifs, sur les balles perdues, etc. Tous les ingrédients d’une défaite. »

Les Angelenos menaient pourtant de 8 points (8-0) en tout début de partie avant de rapidement prendre l’eau.  Leur défense a été la première à craquer. Peu attentifs, mous, ils ont laissé leurs adversaires prendre des tirs ouverts derrière l’arc et Jayson Tatum (27 points) et ses partenaires en ont profité pour se régaler.

« On a pas pris de rebonds », notait Anthony Davis. « Leurs rebonds offensifs nous ont tués. Ils étaient plus physiques. En gros, ils ont fait ce qu’ils voulaient toute la soirée. »

Toutes les équipes peuvent avoir des jours sans. Répéter les efforts soir après soir tout au long des 82 matches de la saison régulière est une tâche quasiment impossible. Les Lakers sont déjà premiers à l’Ouest. Mais c’est dommage qu’ils se soient manqués sur une rencontre autant médiatisée contre leurs grands rivaux.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest