Les Pacers sont optimistes concernant Paul George

Les dirigeants des Indiana Pacers pensent que Paul George sera capable de revenir à son meilleur niveau après sa terrible blessure.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Pacers sont optimistes concernant Paul George
"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé", c'est la triste réalité de la prochaine saison des Indiana Pacers. La grosse blessure de Paul George n'a pas seulement affecté Team USA et la carrière du joueur, elle a aussi mis un énorme coup d'arrêt aux ambitions de sa franchise. En effet, après une fin de saison très moyenne et le départ de Lance Stephenson, tous les espoirs des Pacers reposaient sur Paul George. Forcément, les dirigeants de la formation ont revu leurs ambitions à la baisse, ils ont notamment annoncé qu'ils n'allaient pas payer la luxury tax cette année. Alors que la piste Shawn Marion s'est éloignée (il veut rejoindre un prétendant au titre), Larry Bird a annoncé que PG était tout simplement irremplaçable. Mais avant de se soucier de son équipe, le président pense à son franchise player :
"C'est très mauvais pour la franchise, mais je me sens tellement mal pour Paul parce que je sais qu'il travaille dur et ce que ça représente pour lui de jouer pour son pays. Tout ce qu'il voulait c'était de devenir meilleur", a commenté Larry Bird.
La durée de l’absence de PG13 (il va changer de numéro) n'est pas encore certaine, elle pourrait varier de 12 à 18 mois. Comme l'a dit son père il y a quelques semaines, sa fracture est une "bonne" fracture, l'os a "bien" cassé et il devrait pouvoir reprendre sa carrière sans séquelle. En tout cas, les Pacers ne prendront aucun risque :
"C'est entre les mains des médecins, de notre staff médical et de Paul, mais on ne le mettra jamais dans une situation inconfortable. S'il est en bonne santé et qu'il peut jouer, il jouera. Si nos docteurs pensent qu'il est à 60-70%, il ne jouera pas. Son processus de récupération va être long et compliqué, mais un rétablissement complet est attendu."
Même sans son leader et son meilleur joueur, Frank Vogel a expliqué hier qu'il n'allait pas "tanker" (ça existe en NBA???) et que son équipe allait jouer aussi dur que possible tous les soirs. La saison à venir sera sûrement très compliquée pour les Pacers et il faudra un véritable miracle pour qu'ils s'en sortent sans Paul George.  
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest