La lettre émouvante d’une maman à Gerald Wallace

Gerald Wallace a fait le bonheur d'un petit garçon trisomique. Une histoire racontée par la mère de l'enfant dans une lettre spéciale Thanksgiving.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La lettre émouvante d’une maman à Gerald Wallace
De façon générale et plus particulièrement pendant cette période de Thanksgiving, le public américain aime les histoires qui réchauffent le coeur. En publiant la lettre d'une mère de famille à Gerald Wallace, Mighty.com a dévoilé cette rencontre entre le joueur des Celtics et le petit Davis, atteint de trisomie. Le courrier est intitulé "Le joueur NBA qui n'a pas vu le handicap de mon fils" et raconte comment Wallace s'est montré chaleureux et sympathique avec un gamin dont l'impossible rêve est de devenir joueur NBA alors que 30% des gens atteints de trisomie ne dépassent pas la trentaine. Voici la traduction de cette lettre.
"Gerald Wallace, merci de vous être assis avec mon fils Davis et d'avoir parlé avec lui. Pour vous, c'était juste un instant passé avant de reprendre votre vie de basketteur. Pour nous, il s'agissait de voir notre garçon vivre un peu son rêve. Je ne sais pas si Davis vous l'a dit, mais il veut devenir basketteur comme vous. Les faibles chances qu'il a de rejoindre la NBA en décourageraient beaucoup, mais pas lui. Son optimisme est l'une des ses plus grandes qualités, mais aussi un défi permanent pour moi. Comment puis-je encourager ses rêves alors que je sais qu'ils sont trop grands pour lui ? Est-ce que lorsqu'il aura 30 ans je serai obligée de lui faire comprendre que ça n'arrivera pas ? Ou continuerai-je dans 20 ans de me demander avec lui s'il sera pris au 1er ou au 2e tour de la Draft. Est-ce que c'est important pour lui ? Et pour moi ?

Je sais que notre société se soucie peu des individus comme Davis, qui sont lents d'esprit et de corps. Mais Davis n'en est pas conscient. Il a compris que la société mettait en valeur des athlètes professionnels et c'est pouquoi il veut faire comme vous. Pas seulement pour l'amour du jeu, mais aussi pour ce que tout cela représente. Est-ce qu'il vous a parlé du manoir qu'il a prévu de faire construire avec son salaire de joueur NBA ?

Alors que nous allons tenter de guider notre garçon dans cette vie, nous vous remercions de lui avoir offert une histoire qui nourrira ses rêves et comblera le vide. On parlera toujours de ce jour où il s'est assis avec Gerald Wallace et a fait quelques paniers avec lui".

Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest