LiAngelo Ball à Detroit, la prophétie de LaVar bientôt accomplie

LiAngelo Ball sera avec les Pistons pour le training camp. On avait pris son père pour un fou il y a quelques années. Fou ou pas, ce qu'il avait annoncé est en train de se produire.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Transferts
LiAngelo Ball à Detroit, la prophétie de LaVar bientôt accomplie

Il y a quelques années, LaVar Ball avait fait sourire tout le monde en affirmant que ses trois fils finiraient par jouer en même temps en NBA. Si on se doutait que cela arriverait pour Lonzo, très prometteur avec UCLA et drafté en 2e position, ça semblait quand même plus compliqué pour les deux autres rejetons. On ne savait pas à quoi s'attendre avec le petit dernier LaMelo, dont le profil très individualiste au lycée laissait craindre le pire. Quant à LiAngelo Ball, ses frasques en Chine et les évaluations moins positives sur son talent que pour ses deux frères, difficile de l'imaginer dans la meilleure ligue du monde.

Mercredi, la prophétie de LaVar Ball a fait un pas gigantesque vers sa réalisation. Alors que Lonzo, meneur titulaire des New Orleans Pelicans, et LaMelo Ball, 3e pick de la Draft 2020, allaient déjà effectivement s'affronter cette année, le patriarche a vu son "middle child", LiAngelo Ball, se joindre à la fête. Les Detroit Pistons ont annoncé que Ball venait de signer un contrat non-garanti avec eux.

LaMelo Ball, la prédiction de son père pour ses débuts en NBA

Selon Shams Charania de The Athletic, il s'agit d'un contrat d'un an qui lui permet de participer au training camp, mais aussi de se voir reconverti en membre de l'équipe de G-League. Il n'est donc pas garanti que l'on voit LiAngelo Ball en NBA, mais avec l'effectif un peu curieux des Pistons, on ne peut pas exclure qu'il se fasse une place ou soit amené à jouer au moins une fois dans la saison si son contrat est bien validé.

Jusqu'ici, LiAngelo Ball s'entraînait avec l'équipe de G-League affiliée au Thunder, le OKC Blue, sans faire généralement partie de l'équipe les jours de match.

Sur la ligne de départ de la saison, on a donc Lonzo Ball à New Orleans, LaMelo Ball à Charlotte et, possiblement, LiAngelo Ball à Detroit. Ce ne sont pas exactement les destinations que LaVar Ball espérait, mais il faut lui tirer notre chapeau pour avoir, malgré son exubérance et son ombre un peu envahissante, pratiquement réussi son pari fou.

En NBA, les frères Holiday, Jrue, Justin et Aaron, avaient déjà réussi cet exploit familial la saison dernière.

Donald Trump se lâche : « LaVar Ball, idiot ingrat ! »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest