117 CHA
112 BOS
113 DET
102 CLE
121 IND
94 UTA
119 PHI
114 PHO
119 ATL
127 LAC
98 MEM
88 DAL
104 MIL
98 DEN
140 NOP
126 SAS
117 SAC
113 OKC

Limoges explose St Vallier, Jason Siggers plante 28 points

PersonnePar PersonnePublié

Les saleuses sont de sortie, le short-track est opérationnel. L’hiver arrive à grand pas. La Pro B ne craint pas le froid, et c’est toujours un peu l’été dans nos salles. Quelques jours avant la sortie du nouveau REVERSE, que vous pouvez déjà commander au père Noël, voici le récap de la journée 12. Rien […]

Les saleuses sont de sortie, le short-track est opérationnel. L’hiver arrive à grand pas. La Pro B ne craint pas le froid, et c’est toujours un peu l’été dans nos salles. Quelques jours avant la sortie du nouveau REVERSE, que vous pouvez déjà commander au père Noël, voici le récap de la journée 12. Rien que ça…

Le Portel-Antibes, 90-71

Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors. En revanche ceux du sud ont beau avoir des lunettes Gucci, ils ont aussi les valises pleines quand ils redescendent de la Côté D’Opale… Antibes s’est durement pris les pieds dans le tapis malgré le retour de Vebobe, et une raquette plus que dense. Le Portel a fait jouer son métier, et ses vertus collectives, avec 9 joueurs à plus de 10 minutes. Sans appel au final.

Ils ont tafféRonnie Taylor (21 pts, 7 ast) ; Steve Ho You Fat (18 pts, 4/7 à 3 pts), Arnaud Kerckhof (10 pts, 9 ast)

…………………………………………………………………………………………

Aix Maurienne-Bourg, 75-73

Alors que Fabrice Courcier rameutait les troupes dans Basketnews, dans un article insistant sur le potentiel Bressan, c’est Aix qui, petit à petit, se cale dans le top 8. Gros choc entre voisins, avec 3 changements nets de leader –Aix deux fois à +8, Bourg jusqu’à +7-, pour un match qui tombera finalement dans l’escarcelle Savoyarde. Toujours invaincu à domicile, le doyen de Pro B décroche une précieuse victoire. Bourg glisse dans le doute.

Ils ont tafféChris Dunn (25 pts, 5 reb, 5 ast) ; Daniel Coleman (21 pts, 7 reb)

…………………………………………………………………………………………

Brest-Fos 70-72

La légende du choc psychologique, suite à l’éviction d’un coach, semble se confirmer en Bretagne. Brest marque lourdement le pas, et se fait surprendre à domicile par le promu Sudiste. Dans un match équilibré de bout en bout, où Mélicie a une fois de plus été impressionnant, c’est côté Fos qu’est retombée la pièce. Brest s’enlise, mais garde encore un peu d’avance sur la zone rouge.

Ils ont taffé : Cedric Mélicie (16 pts, 8 reb, 8 fautes prov.) ; Mamadou Dia (16 pts, 7 reb)

…………………………………………………………………………………………

Lille-Nantes, 84-74

Lille tient le cap, et quelque part, Nantes aussi. Les directions sont juste diamétralement opposées, en fait. L’écart est conséquent, mais la lecture des stats laisse cependant penser qu’il y a potentiellement moins entre les deux équipes. L’adresse Nantaise (10/23 à 3 points) ne suffit cependant pas face au MVP étranger potentiel qu’est Siggers. Antoine « Louis la brocante » Michon, le coach Nantais, s’est sorti de situations plus compliquées. L’an dernier Nantes a magnifiquement redressé la barre. Attention, donc.

Ils ont tafféJason Siggers (28 pts) ; Devonne Giles (17 pts, 8 reb), Ludovic Chelle (9 pts, 10 ast)

…………………………………………………………………………………………

Clermont-Bordeaux, 82-61

Les changements opérés ont mis du temps, mais la greffe semble prendre. Dans cette rencontre avancée à mercredi dernier, les Clermontois ont facilement disposé de Bordeaux, grâce notamment à une entame exemplaire (30-12) dont les JSA ne se relèveront pas. L’équilibre offensif semble toujours précaire, côté SCBA, mais la victoire est au rendez-vous. Trou d’air pour Bordeaux, mais qui jusque là a toujours réagi correctement derrière.

Ils ont taffé : Justin Ingram (22 pts, 8 ast) ; Camille Delhorbe (14 pts)

…………………………………………………………………………………………

Nanterre-Quimper, 91-81

Il y a une chose de frappante, côté Breton, c’est la répartition des scoreurs. 5 joueurs à plus de 13 points, rotation à 7 et un Runkauskas qui passe totalement à côté. Etait-ce LA clé pour battre l’UJAP , que de mettre le Lituanien sous scellés? Ne perdant que 8 ballons, Quimper pouvait peut-être espérer mieux. Seulement, toujours au delà de la barre des 10 points ou presque, Quimper a passé son temps à courir derrière. Rédhibitoire. Solide succès des hommes de Pascal Donnadieu.

Ils ont taffé : Nate Carter (20 pts, 11 reb) ; Steve Smith (17 pts, 9 reb)

…………………………………………………………………………………………

Boulazac-Pau 63-72

Les Périgourdins, enregistrant l’arrivée de Terrance Johnson, sont dos au mur. Enfin… Le staff technique, surtout. Le premier match de Craven s’était avéré encourageant, tout restait envisageable. Sauf que Pau est en mission. 10 minutes pour prendre la mesure de la rencontre, et les Palois ne seront pas rejoint. La défense Paloise, semaine après semaine, se transforme en machine à concasser. 2 joueurs à plus de 10 points, 35% aux tirs, seulement 7 assists pour Boulazac…

Ils ont taffé : Pas grand monde, côté Boulazac ; Teddy Gipson et Slaven Rimac (15 pts)

…………………………………………………………………………………………

Limoges-St Vallier, 84-57

Limoges reste une équipe qu’il est préférable d’éviter en cette fin de saison. Après avoir envoyé Boulazac sur Pluton il y a quelques semaines, c’est au tour de St Vallier, dont la machine semble grippée, d’exploser en vol à Beaublanc. McKenzie et McIntosh ont eu beau sauver les apparences, rien d’autre à retenir du match pour les Drômois. Limoges s’installe et attend la trêve.

Ils ont taffé : Alhaji Mohammed (26 pts) ; Amadi McKenzie (19 pts, 10 reb)

…………………………………………………………………………………………

Charleville-Evreux, 86-88

Dernière rencontre de la semaine entre solides Ebroïciens et Carolomacériens imprévisibles et capables du meilleur comme du pire. Contraste saisissant entre 1ere et 2e mi-temps, véritables illustrations de dynamiques inversées et de changement de sens de la rencontre. Fort d’un joli succès contre Aix la semaine dernière, Evreux valide sa perf par une nouvelle victoire loin de ses bases.

Ils ont taffé : Benjamin Thomas (21 pts) ; Benoit toffin (20 pts à 100%, 7 reb)

…………………………………………………………………………………………

Observations en vrac :

Pas content, le Claude Bergeaud. Il tire à vue dans la presse, critiquant la gestion de la Ligue, et de son manque de capacité à communiquer. Achetez REVERSE qui sort bientôt, on en parle aussi, même si nous avons une coiffure un peu moins virevoltante que l’ancien coach de l’EdF.

L’hiver arrive. Est-ce que Pele Paelay se pèle ?

Pour l’instant, on prend le risque au 1/3 de la saison : Mélicie a un profil de MVP Français, dommage que Brest ne tourne pas mieux. Siggers a le même profil, sauf que Lille gagne un peu plus.

Club de Pro B, sympa, belle équipe mais un peu jeune cherche victoires pour soirées complices. Ecrire à la rédac sous la référence « Antibes » qui transmettra.

Le top 8 se dessine, avec un léger break effectif entre 8e et 9e…

Pour relancer un peu l’intérêt du ASG, éviter les nominations de complaisance et les remplacements étranges, on ne pourrait pas jouer un ou deux joueurs de Pro B par équipe ?

Monclar prochain président de la LNB ? Une rumeur qui court. L’autre rumeur, c’est que la succession de M. Le Goff se prépare doucement mais surement. Il doit bien y avoir un lien entre les deux ?
…………………………………………………………………………………………

Les titres auxquels vous avez échappé :

Brest au bord de la fosse
Aix Maurienne : La montagne, ça gagne…
Brest en rade