Lionel Hollins : « Ce ne sera pas toujours beau »

Lionel Hollins a prévenu, son équipe sera plus combative et agressive que spectaculaire.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lionel Hollins : « Ce ne sera pas toujours beau »
C'est un changement radical qui s'est opéré chez les Nets cet été. Après le départ du rookie Jason Kidd, Brooklyn a opté pour un coach aguerri et très respecté au sein de la ligue, notamment pour ce qu'il a fait avec Memphis. Après une sabbatique, Lionel Hollins est de retour en NBA et espère que son style old shool permettra à la franchise de Big Apple de rester compétitive. Voici quelques extraits de l'entretien qu'il a accordé au New York Post.

Sur le style de jeu de son équipe

"J'espère que les gens aimeront nous voir jouer car on va tout donner. Je l'ai dit aux joueurs, ce ne sera pas toujours beau à voir, mais l'objectif es de gagner. On veut que personne ne puisse nous battre en termes d'intensité de travail. Je ne tolérerai pas qu'on ne joue pas dur. Lorsque vous êtes meilleur que l'adversaire dans ce domaine et que vous jouez en équipe, vos chances de gagner augmentent. Il n'est pas uniquement question de talent dans la vie".

"On va faire en sorte que tout le monde joue plus dur et de manière plus agressive. L'autre jour, je disais à Mason Plumlee : je sais que tu es fatigué, mais je m'en moque. Je veux voir si tu vas abandonner à cause de la fatigue ou si tu vas quand même continuer à jouer dur. Je veux qu'ils soient tous capables de jouer dans l'adversité. On ratera des shoots. Et alors ? Quand on aura besoin de toi pour mettre un shoot important, tu vas te défiler ? Est-ce que tu vas accepter de prendre le risque de jouer dur alors que tu as déjà quatre fautes ? Ce sont ces questions importantes".

Sur Kevin Garnett

"Tous les jours à l'entraînement, il me donne absolument tout ce qu'il a et ne veut jamais s'arrêter. Bien qu'il soit dans la ligue depuis toutes ces années, il continue d'avoir une éthique de travail irréprochable. C'est un grand leader. Il met un point d'honneur à faire les choses comme il faut, il est exemplaire et peut se permettre de gueuler après quelqu'un s'il ne travaille pas assez. Je n'ai jamais été auprès d'un joueur comme ça en tant que coach. Charles Barkley savait charmer les médias et enlever la pression qui existait autour de ses coéquipiers, mais c'était différent".

Sur Brook Lopez

"Brook est un type très sensible qui veut absolument faire ce qu'il faut pour réussir. Je le frustre parfois lorsque je lui crie dessus. Mais je veux simplement lui faire comprendre que je suis là pour lui apprendre à faire les bonnes choses. Les gars gentils comme Brook pensent que lorsqu'ils essaient de faire les choses correctement, il ne devrait jamais y avoir de feedback, de critiques constructives. Il faut les pousser un peu".

Sur Deron Williams

"Je déteste voir les médias le dénigrer autant. Il y a toujours des attentes quand un joueur est tradé puis signe un gros contrat. Ne pas être en bonne santé et ne pas réussir à faire ce qu'il veut est très frustrant pour lui.  Est-ce qu'on va retrouver le D-Will de 23 ans ? Non, c'est sûr. Mais le joueur qu'il est et ce que j'ai vu de lui pour l'instant me pousse à penser qu'il sera l'un des meilleurs meneurs de la ligue cette saison. Ca me suffira amplement".

Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest