Les NBAers suspendus ne pourront plus trouver refuge en Chine

Les NBAers suspendus par la ligue ne pourront plus aller gratter quelques millions en Chine en attendant leur retour en grâce.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Les NBAers suspendus ne pourront plus trouver refuge en Chine

La Chinese Basketball Association propose souvent de beaux salaires pour les joueurs internationaux. Qu’il s’agisse d’Européens souhaitant signer un beau contrat ou des joueurs NBA ne trouvant plus preneurs dans la grande ligue US, la CBA offre de belles perspectives. Mais les joueurs suspendus pour des raisons liées à la drogue ou à des faits de violence ne pourront plus y signer.

C’est ce que relate l’insider Shams Charania sur Twitter :

Il prend l’exemple de Tyreke Evans, suspendu deux ans en mai dernier pour un contrôle positif à une drogue « dure » (dans le cas d’un contrôle positif à un produit dopant, le nom du produit est communiqué, ce qui n’a pas été le cas ; dans le cas de cannabis/marijuana, la NBA évoque des « prohibited substance » alors qu’elle a parlé dans le communiqué concernant Evans de « drug of abuse »). Il ne pourra donc pas aller jouer en Chine en attendant un éventuel retour en NBA. Ce qu’avait pu faire O.J. Mayo, qui n’avait pas réussi à réintégrer la NBA après une suspension identique.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest