La victoire face à OKC, le déclic des Clippers

Les Los Angeles Clippers se sont félicités de leur victoire arrachée sur le parquet du Thunder. Il s'agit déjà d'un match référence pour Chris Paul et sa bande.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
La victoire face à OKC, le déclic des Clippers
Malgré leurs bonnes performances, les Los Angeles Clippers ont encore un peu de mal à se détacher de cette image peu flatteuse d’équipe spectaculaire trop « soft » pour aller loin en playoffs. 30 années de défaites en tout genre sont passées par-là. Chris Paul et Blake Griffin ont beau avoir placé « l’autre » franchise de la cité des anges sur la carte, les Clippers ont encore de nombreux détracteurs. Pourtant, le groupe de Doc Rivers a des arguments à faire valoir. Leur victoire sur le parquet du Thunder – il n’est jamais facile d’aller gagner dans la Chesapeake Arena – a fait forte impressionné cette nuit.

Gagner à l’extérieur, la marque de fabrique des grandes équipes

La saison régulière ne donne que quelques indices sur le déroulement des playoffs. Une fois arrivé au mois d’avril, certaines franchises haussent leur niveau de jeu comme jamais (exemple : San Antonio Spurs et Miami Heat). Mais on peut tout de même trouver des indicateurs ici et là au cours des premiers mois de la saison. Pour les Los Angeles Clippers, il ne s’agissait pas simplement d’un choc au sommet entre deux des meilleures équipes de la Conférence Ouest cette nuit.
« C’est une belle victoire pour nous », témoigne Chris Paul à ESPN. « Dans l’avion pour nous rendre à Oklahoma, nous avons évoqué le fait que nous n’avions pas encore battu une très bonne équipe à l’extérieur. C’était le moment parfait pour commencer. »
Avant la rencontre, les Los Angeles Clippers affichaient un bilan peu flatteur de 2 victoires et 7 défaites (dont 0-4 à l’extérieur) face aux meilleures franchises, à savoir Indiana, Miami et San Antonio. Les hommes de Doc Rivers avaient besoin d’envoyer un message fort, qui plus est loin de leurs bases (15 victoires et 15 défaites à l’extérieur).
[superquote pos="d"]"Nous n'avions pas encore de match référence à l'extérieur" Griffin[/superquote]« C’était une grosse victoire », ajoute Blake Griffin. « Nous n’avions pas encore de match référence à l’extérieur. Nous avons gagné des matches mais nous n’avions pas gagné de gros matches donc c’est génial pour nous. »
Les troupes de Chris Paul ont encore du chemin à faire mais la victoire face au Thunder pourrait servir de déclic pour un groupe en progression. A défaut d’être des menaces défensives sous le cercle, Blake Griffin et DeAndre Jordan – cibles des critiques lors des derniers playoffs – continuent leur progression. Le premier nommé est même de plus en complet même si, à l’image de son équipe, son étiquette de dunkeur foufou lui colle à la peau. Les Los Angeles Clippers ne veulent plus seulement gagner des matches, ils veulent gagner des grands matches, notamment en playoffs.
« Doc était sur notre dos à nous expliquer qu’en playoffs, si nous perdons un match à domicile, nous devons être capables de gagner à l’extérieur », explique « CP3 ».   « On a parlé du fait que l’on ne battait aucun favori à l’extérieur », confirme Matt Barnes. « On doit faire un meilleur boulot lorsque nous sommes en déplacement car c’est sur ça que se jouent les playoffs. Donc je pense que cette victoire – juste après une défaite – est une grosse étape pour nous. »

SOS Raquette

Pour aller loin en playoffs, les Los Angeles Clippers vont devoir confirmer leur progrès lors des voyages périlleux du côté de Houston, Golden State voire Portland ou Phoenix (dès le premier tour…). Mais pas seulement. Les matches de playoffs sont d’une intensité supérieure et se jouent traditionnellement sur demi-terrain. Autrement dit, il faudra être très performant en défense, notamment dans la raquette. Pour l’instant, les Los Angeles Clippers n’ont que trois intérieurs (bon, ok, quatre avec Glen Davis) : Griffin, Jordan et Hollins. Un peu léger au moment d’affronter les cadors que sont le Thunder, les Warriors, les Spurs ou les Rockets. On attend donc de voir ce que les deux jeunes intérieurs stars des Clippers peuvent donner lors de la post-saison. Mais les hommes de Doc Rivers ont néanmoins le potentiel pour faire de grandes choses. A eux de développer ce potentiel. Ils en sont capables, ils l’ont prouvé cette nuit face au Thunder…
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest