Lou Williams : sa déclaration forte à l’ensemble de la ligue

En quelques mois, le MVP (Most Valuable Polygamist) est passé de proche de la retraite à indispensable pour un futur contender. Il le sait, est reconnaissant et le dit bien fort.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lou Williams : sa déclaration forte à l’ensemble de la ligue

Qui aurait pu imaginer une carrière aussi remplie qu'atypique pour Lou Williams au moment de le voir côtoyer Allen Iverson à Philadelphie en sortie de fac ? Sans doute pas grand monde. S'il n'a jamais été All-Star, l'arrière est aujourd'hui reconnu comme l'un des meilleurs remplaçants all-time, si ce n'est le meilleur. En terme de scoring en tout cas, on n'a jamais fait mieux.

L'an passé, le joueur des Los Angeles Clippers est devenu le meilleur marqueur de l'histoire en sortie de banc. Trois fois élu sixième homme de l'année (14/15, 17/18, 18/19), le GOAT d'une toute autre catégorie est toujours en lice pour un troisième trophée d'affilé, si jamais la saison reprend.

Et si Lou Williams n'a pas tout de suite eu les faveurs de Doc Rivers qui le voyait comme un journey-man, il est totalement épanoui aujourd'hui, à 33 ans. Au point de ne plus vouloir aller nul part d'ici sa fin de carrière.

"J'étais à un moment de ma carrière où je pensais que j'étais fini. Mais Doc et ses gars m'ont rajeuni et m'ont donné la confiance pour avancer dans ma carrière. Et j'ai eu mes meilleures années aux Clippers.

C'est comme ça, mais écoutez les autres équipes, je ne jouerai pour personne d'autre après ça ! C'est mon levier, je m'identifie à ce groupe et à cette organisation. Je ne me vois pas aller autre part."

Avant de débarquer dans l'autre franchise de LA en 2017, Lou Williams a enchaîné les équipes après sept ans aux Sixers. Atlanta, Toronto, les Lakers puis Houston avant d'être envoyé aux Clippers via le trade de Chris Paul. Le tout en seulement cinq ans. Il lui reste désormais à choper une bague pour boucler la boucle de la meilleure des manières.

Mais ce qui est certain, c'est que sa déclaration, assez peu conventionnelle dans cette ligue où vaut mieux rester amis avec les 30 teams, devrait refroidir pas mal d'équipes qui auraient éventuellement eu des vues sur lui. Ne pensez même pas à un trade ou quoi que ce soit, Lou Williams ne voudra pas jouer pour vous. Son coeur appartient aux Clips. C'est dit !

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest