Luka Doncic : ce moment banal où il a fait comprendre au Real qu’il était un génie

A 16 ans, Luka Doncic a convaincu Joe Arlauckas, ancienne star du Real, qu'il était un basketteur unique sur... un simple move effectué à l'échauffement.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Luka Doncic : ce moment banal où il a fait comprendre au Real qu’il était un génie

Si vous avez suivi, même de loin, la NBA depuis 2018, il ne vous aura pas échappé que Luka Doncic est un basketteur phénoménal et possiblement générationnel. Le Slovène des Dallas Mavericks a toujours été considéré comme un prodige et était surclassé dans les équipes de jeunes de Ljubljana. Mais ça ne garantissait pas que ce côté "extraterrestre en avance sur son âge" se traduise de la même manière au Real Madrid, au milieu de pros aguerris parmi les meilleurs d'Europe.

Joe Arlauckas, éphémère joueur des Kings avant de devenir un cadre du Real dans les années 90 et par la suite consultant télé pour les matches des Madrilènes, se souvient du moment où il a compris que Luka Doncic ne venait pas franchement de la même planète que les autres basketteurs, qu'ils soient nés la même année que lui ou pas.

MVP : notre top 10 définitif pour la saison

"A l'époque, tout le monde parlait vraiment de lui en bien. Mais chaque année, trois ou quatre gamins sont encensés et au final ils ne percent pas. Je ne m'attendais pas à entendre parler de lui par la suite. Puis il y a eu cette apparition 2015, il avait 16 ans.

Il a pris un shoot à l'échauffement et le ballon a rebondi sur le cercle. La manière avec laquelle il a sauté, attrapé la balle alors qu'elle était en phase descendante, puis dribblé derrière son dos pour emmener le ballon sur sa main gauche, c'est quelque chose que même les pros ne font pas.

La balle était attirée par sa main, comme un yo-yo. Il savait où était la balle et comment la contrôler. J'attribue ça à ses connaissances sur le basket, mais il faut évidemment du talent et beaucoup de travail, notamment au niveau de la coordination entre l'oeil et la main.

C'est à partir de ce moment-là que je suis tombé amoureux de lui.", raconte l'Américain sur la BBC.

Arlauckas avait bien senti le coup, puisque derrière les choses se sont débloquées assez rapidement pour Luka Doncic, champion d'Europe avec la Slovénie en 2017, MVP et vainqueur de l'Euroleague et de la Liga la saison suivante avant d'être drafté. Aujourd'hui, Doncic est All-Star et va vivre, déjà les premiers playoffs de sa jeune carrière américaine après les 8 matches de saison régulière dans la bulle.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest