Luka Doncic vs Stephen Curry, un duel d’anthologie à voir absolument !

Luka Doncic vs Stephen Curry, un duel d’anthologie à voir absolument !

Luka Doncic et Stephen Curry nous ont régalé avec un duel incroyable. Avec une victoire pour les Mavericks du prodige slovène.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Waouh. Comment résumer autrement cette nuit NBA, avec onze matches, du suspense et des cartons dans tous les sens, et comment résumer autrement cette rencontre fantastique entre les Golden State Warriors et les Dallas Mavericks ? Avec un show impérial organisé par Luka Doncic et Stephen Curry.

CQFR : LeBron sauve les Lakers, Curry et Jokic monstrueux… mais perdants

« Quelle démonstration de basket ! Curry et Doncic étaient spectaculaires. Les deux équipes ont joué avec beaucoup de cœur et d’énergie. C’était superbe à regarder », commentait Rick Carliste avec enthousiaste.

Les deux superstars avaient effectivement la main chaude. 57 points pour Curry, 42 pour Doncic. Un duel d’anthologie entre deux basketteurs très talentueux et très techniques. Deux virtuoses. Une source de plaisir pour les spectateurs… mais aussi pour les joueurs. En plein dans une période délicate, le prodige slovène a pu souffler et s’amuser hier soir.

 « C’est clair que c’est vraiment amusant de jouer contre Steph. (…) Ce qu’il fait est incroyable. J’ai l’impression qu’il va marquer à chaque fois qu’il tire. C’est incroyable et c’est beau à regarder, même en étant son adversaire. »

Dans tout ça, on oubliera presque que ce sont les Mavericks qui l’ont emporté, 134 à 132. Luka Doncic a peut-être marqué moins de points que son vis-à-vis mais il a su mener son équipe à un succès très important. Les Texans connaissent effectivement un début de saison compliqué avec seulement 10 victoires en 24 matches. Mais ce match peut donc servir de déclic.

Pour Stephen Curry, plus besoin de trouver le déclic. Le double-MVP est en très grande forme depuis son retour à la compétition cette saison. Peut-être même qu’il n’a jamais été aussi brillant, comme l’affirme Steve Kerr.

« Il n’a jamais aussi bien joué. Je ne l’ai jamais vu comme ça. Ça a toujours été un shooteur extraordinaire. Mais il a l’air plus costaud. C’est presque indescriptible ce qu’il fait sur le terrain. »

Encore plus fort que lors de ses deux saisons MVP ? Et bien, pas si loin a priori. Il tourne à 29,4 points (deuxième meilleure performance en carrière), 48% aux tirs, 42% à trois-points, plus de 5 rebonds et 6 passes. Du grand art.

« Je pourrais payer très cher pour le regarder jouer », saluait Carlisle.

En attendant, on les remercie pour le show.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest