93 PHI
112 WAS
107 BKN
123 TOR
133 MIA
144 HOU
116 NYK
117 NOP
104 SAS
91 MEM
124 GSW
103 LAL

Doncic-Curry, l’histoire d’un workout secret

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

En août dernier, Luka Doncic s'est frotté à l'entraînement d'élite que s'impose Stephen Curry et a partagé de précieux moments avec le double MVP.

De nos jours, les stars s'entraînent ensemble durant l'été et en font allègrement la promotion sur les réseaux sociaux. Un workout pas banal s'est néanmoins tenu dans le plus grand des secrets l'été dernier, raconte Tom Haberstroh de NBC dans un article cette semaine. En plein mois d'août, Bill Duffy, l'agent de Luka Doncic, a contacté Brandon Payne, le coach de Stephen Curry depuis des années. Le but : organiser une session avec le rookie et le double MVP, pour soumettre le premier aux mêmes exercices infernaux que le second. Même Mark Cuban n'a pas été mis au courant et c'est en toute discrétion que Doncic est allé rejoindre Curry dans une salle à 20 km d'Oakland. L'objectif : faire comprendre à son protégé ce par quoi passait un monstre comme Curry pour rester au niveau technique et physique qui est le sien.

"En voyant Stephen Curry être corrigé et repris sur des choses, Luka s'est dit : 'L'un des meilleurs joueurs du monde a quelqu'un pour le pousser à devenir encore meilleur ? Il faut s'exposer à ça'", explique Duffy.

Et visiblement, Luka Doncic n'a pas déçu lorsqu'il s'est frotté aux drills de Payne en même temps que le meilleur shooteur de la planète. A la fin de la session d'une heure, le Slovène a demandé à prolonger de deux fois une heure...

"Ce que je lui ai fait faire, ce n'était pas un workout de merde. Ce sont des concepts difficiles à assimiler, même pour Steph. Répondre aussi bien à la demande qu'il l'a fait, c'était impressionnant. Quand on regarde Luka aujourd'hui, on voit son step back, mais ce n'est pas la finition qu'il faut regarder. C'est la manière dont il ralentit le défenseur. Si tu te laisses endormir, tes pieds sont morts et il te place ce step back qui est facile pour lui. Je n'ai jamais vu quelqu'un contrôler le défenseur avec de tels changements de rythme. Il prend contrôle de toi, ce n'est pas toi qui le contrôle. Son toucher et son flair ne s'apprennent pas".

On peut supposer qu'avoir goûté à ce qui se fait de mieux en la matière a aidé Doncic à réussir une première partie de saison en NBA aussi formidable.

Deux extraits de ce workout