Magic Johnson : les Lakers veulent rester flexibles pour associer un contrat max à LeBron

BasketSessionPar BasketSession Publié

Magic Johnson ne sacrifiera pas les chances à long terme des Los Angeles Lakers pour une simple petite amélioration du roster.

A l’origine, Magic Johnson avait mis en place un plan de reconstruction sur trois ans pour ses Los Angeles Lakers. Mais la signature de LeBron James a bien évidemment changé la donne. Selon les propos du président des opérations basket des Lakers, elle a emmené le projet à un « tout autre niveau ».

Pour autant, Magic Johnson n’entend pas précipiter les choses. Et il ne compte pas plomber la flexibilité à long terme des Los Angeles Lakers, à moins qu’il ait la possibilité de faire venir un très gros joueur à associer à LeBron James.

« Si nous avons le sentiment qu’il y a quelqu’un à signer ou un deal à faire qui rendrait notre équipe meilleure, alors nous le ferons dès lors que c’est un excellent deal pour nous. Si ce n’est pas le cas, nous avons déjà notre équipe et nous irons à la guerre avec cette équipe. Nous nous sentons vraiment bien avec cette équipe telle qu’elle est.

Ensuite nous aurons suffisamment de masse salariale disponible l’été prochain pour donner un contrat max à un autre joueur. Rob Pelinka (le GM) et moi avons établi la stratégie ensemble. L’arrivée de LeBron, bien sûr, a un peu changé tout ça mais nous allons quand même restés disciplinés et nous espérons que nous serons une équipe qui pourra jouer le titre pendant longtemps. »

A moins d’une énorme opportunité donc, il faudra plutôt s’attendre à ce que les Los Angeles Lakers attendent 2019 pour un contrat max.

C’est dans cette optique qu’ils ont enchaîné les contrats d’un an après la signature de LeBron James : Kentavious Caldwell-Pope, Rajon Rondo, Lance Stephenson et JaVale McGee. Cela leur permettra de ne pas toucher à leur noyau de jeunes talents, Lonzo Ball, Brandon Ingram, Kyle Kuzma et Josh Hart, pour lesquels l’équipe aura une team option la saison prochaine.