Pour Magic Johnson Kobe et LeBron auraient eu leur place dans la Dream Team de 92

Enfin une petite accalmie entre la Dream Team et Team USA.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pour Magic Johnson Kobe et LeBron auraient eu leur place dans la Dream Team de 92
Petite trêve dans la guerre qui oppose les Dream Teamers et le Team USA 2012. Une pause initiée par Magic Johnson, qui avait déclaré que la sélection de 2012 n'aurait eu « aucune chance » face à son équipe. Malgré tout, le quintuple champion NBA a tout de même tenu à louer les qualités de Kobe Bryant et LeBron James, qui d'après lui, auraient eu les qualités pour intégrer la Dream Team originelle.
« Il (Kobe) est incroyable. Nous avons tellement de chance de voir jouer Kobe tous les soirs à L.A.. LeBron est le joueur le plus complet de ce sport actuellement donc il aurait certainement fait partie de notre équipe. Kevin Durant aurait aussi eu sa chance. Mais pour ces deux là, Kobe et LeBron, ça aurait été certain », a déclaré Magic au L.A. Times.
L'ancienne idole de Los Angeles met également l'accent sur le mental des deux joueurs. En grand compétiteur, Magic apprécie l'esprit de gagneur et le leadership des deux stars de Team USA. Si LeBron James a su passer un cap en menant Miami au titre suprême, le meneur de la Dream Team 1992 souligne avant tout la capacité des deux superstars à mettre leur égo de côté pour se mettre au service de l'équipe.
« Kobe et LeBron ne laisseront pas perdre cette équipe [...] LeBron James a beaucoup mûri. » « Kobe n’a pas à dominer comme il avait l’habitude de le faire. Moi non plus je n’avais pas eu à dominer comme je le faisais d’habitude. Je suis juste entré sur le terrain et j’ai joué. L’essentiel était d’être le capitaine, de pousser les gars et de les aider à comprendre que chaque rencontre est un grand match, peu importe qui vous affrontez. »
Des propos élogieux de la part de Magic qui a néanmoins pris le soin de mettre fin aux gentillesses en réaffirmant que si un voyage dans le temps était possible, c'est bien la Dream Team qui dominerait ses héritiers.
« Nous les aurions battu de 15 ou 20 points. »
 
Afficher les commentaires (53)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest