Malade, Joel Embiid n’était que l’ombre de lui-même

Joel Embiid était à nouveau malade et a joué le game 4 contre Toronto en étant extrêmement diminué. Malheureusement pour les Sixers, ça s'est vu...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Malade, Joel Embiid n’était que l’ombre de lui-même

Rien n'est épargné à Joel Embiid dans ces playoffs. Après avoir dû gérer une douleur au genou récurrente pendant tout le 1er tour contre Brooklyn avec un nombre de minutes réduit, le pivot des Philadelphie Sixers enchaîne les problèmes de santé en demi-finale de Conférence. S'il a profité d'un peu de répit pour réussir un game 3 phénoménal contre les Toronto Raptors, Embiid sortait d'une gastro-entérite qui l'a particulièrement pénalisé lors du match précédent. On se disait que le Camerounais allait remettre le couvert dans le game 4 à quasiment 100% de ses moyens. Raté.

On ne l'a su qu'après, mais Joel Embiid est entré sur le terrain après avoir été terrassé par un virus grippal. Selon Serena Winters de NBC Sports, le "Process" n'avait quasiment pas dormi depuis la veille, avait copieusement vomi et a dû subir une intervention en intraveineuse pour être soigné. Un souci qui n'a a priori rien à voir avec la maladie qui l'avait déjà diminué dans le game 2.

Lors de son passage devant la presse après la défaite de son équipe, Brett Brown a confirmé l'information.

"Joel m'a envoyé un SMS à 6h20 du matin pour me dire qu'il n'avait pas dormi de la nuit et ne s'était jamais senti aussi mal. Il ne savait pas s'il serait en état de jouer et voulait simplement m'en alerter. Voilà comment a commencé ma journée. J'ai dû me projeter pour savoir comment modifier la rotation. Puis, à son crédit, il a surmonté ça grâce à son envie de jouer. J'ai apprécié qu'il fasse l'effort de jouer".

Sur le terrain, Joel Embiid n'était malheureusement que l'ombre de lui-même. S'il a tout de même passé 35 minutes sur le terrain pour 11 points, 8 rebonds, 7 passes, 2 interceptions et 2 contres là où le commun des mortels serait resté au lit, les Raptors étaient forcément heureux d'avoir à gérer un Embiid freiné et en manque évident d'énergie. Le All-Star n'a marqué son premier panier que dans le premier quart-temps, a pris seulement 7 shoots en tout et n'en a marqué que deux. Pire, ses trois lancers manqués dans le 4e quart-temps ont pesé lourd dans la balance et ses coéquipiers n'ont pas réussi à s'appuyer sur lui pour faire la différence comme à leur habitude.

"Malgré ça, j'aurais dû faire mieux. Je n'étais pas moi-même, mais il me faut être plus agressif. Surtout en attaque", a expliqué un Embiid clairement fiévreux dans le vestiaire après le match.

Pour le spectacle dans cette série, on ne peut qu'espérer que Joel Embiid ait retrouvé la forme pour le game 5, dans la nuit de mardi à mercredi.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest