Manu Ginobili : « Besoin de 17 matches de plus pour être bien »

Sur le flanc tout l'été à cause d'une fracture de fatigue, Manu Ginobili a du mal à se remettre dans le bain et il est encore loin d'être en forme.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Manu Ginobili : « Besoin de 17 matches de plus pour être bien »
Manu Ginobili avait effectué un incroyable comeback l'an dernier après une saison très décevante. Complétement à la ramasse lors de l'année 2012-2013 après des problèmes physiques, l'arrière avait même évoqué une possible retraite après la défaite contre le Miami Heat lors des Finales NBA, vous connaissez la suite avec un retour à un bon niveau et une nouvelle bague en 2013-2014. Malheureusement, l'Argentin a souffert d'une fracture de fatigue cet été, une blessure qui l'a privé de sa dernière Coupe du Monde et qui l'a empêché de se préparer correctement pour la saison NBA à venir. Lors de cette pré-saison, Manu Ginobili n'est tout simplement pas à la hauteur avec un 6/30 au tirs et 20 pertes de balle en 5 rencontres. Même si son cas personnel est plutôt préoccupant, le joueur de 37 ans a ironisé sur sa situation :
"J’ai probablement besoin de 17 matchs supplémentaires de pré-saison pour commencer à me sentir en confiance et pour en être où j’aimerais en être. Comme vous pouvez le voir, j'en suis encore loin. Ça fait trois mois que je n’ai quasiment pas touché le ballon, fait du pick & roll ou encore défendu sur quelqu’un, je suis bien rouillé. Même si ce n'est que la pré-saison, je n'aime pas ça, c'est un processus, mais je vais réussir", a expliqué Manu Ginobili au San Antonio Express-News.
Comme toujours, l'Argentin va se battre et tout donner pour retrouver son niveau le plus vite possible, même si au sein du collectif des Spurs, il va avoir le temps pour se reprendre en main. Du côté de Gregg Popovich, le constat est exactement le même :
"Il n’a pas encore retrouvé son rythme, c’est certain. Attraper le ballon, dribbler, passer, shooter, le timing, il n’a rien de tout ça."
Avec un Kahwi Leonard totalement absent à cause d'une infection à l’œil, un Manu Ginobili sans rythme, les Spurs vont une nouvelle fois compter sur leur collectif bien huilé pour réussir un bon début de saison. C'est fou, même sans deux des cadres de l'effectif des Spurs, on ne se fait aucun souci pour les hommes de Gregg Popovich.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest