Manu Ginobili tiraillé entre retraite et prolongation

L'Argentin ne sait toujours pas s'il évoluera en NBA la saison prochaine. Et se donne un mois pour prendre sa décision.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Manu Ginobili tiraillé entre retraite et prolongation
« Je vais attendre ce mois et regarder comment je me sens. Si je me sens comme un ancien joueur ou non. Je commence à me demander comment mon corps va se sentir. C'est un moment unique, je n'ai jamais été dans cette situation. » Dans le San Antonio Express News, Manu Ginobili a exprimé le doute qui entoure son esprit au moment de décider de la suite de sa carrière. Le vétéran des San Antonio Spurs prendra-t-il sa retraite ? C'est la question que tout le monde se pose du côté du Texas. Le principal intéressé, lui, veut écouter son corps et regarder le visage que prendra la franchise l'an prochain. Il explique :
« Je sais que beaucoup de personnes se demandent ce qu'il va advenir de ma carrière. La vérité c'est que je suis très reconnaissant de tous ces bons mots. Bien que je ne sois pas quelqu'un qui les lit d'habitude, je peux dire que les commentaires sympas te permettent de te sentir à l'aise. Ils te demandent de jouer encore un an, te disent que tu es encore bon... mais il y a d'autres choses à prendre en compte. Cela dépend de comment tu te sens et de ce que te coûte le fait d'aller dans chaque ville pour jouer cinq matches par semaine. Ou 85 rencontres en 165 jours. Donc je suis indécis. »
Big Three oblige, Manu Ginobili a surtout le regard tourné vers Tony Parker et Tim Duncan. Et on le voit mal s'arrêter si ce dernier n'en fait pas de même :
« La vérité c'est que si la franchise m'avait dit qu'elle ne voulait plus de moi, qu'elle voulait reconstruire avec de jeunes joueurs, cela m'aurait grandement facilité la tâche. Si il y avait un autre coach, si Tim prenait sa retraite, si Tony ne jouait plus, cela aurait changé la situation. »
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest