- BOS
- ATL
- CHA
- NYK
- BKN
- WAS
- CLE
- MIL
- PHI
- IND
- MEM
- MIA
- DEN
- OKC
- POR
- TOR
- SAC
- GSW

Marcus Morris estime qu’il est pris pour cible par les arbitres

BasketSessionPar BasketSession Publié

Marcus Morris est en colère. L'intérieur des Boston Celtics a vivement critiqué les officiels après la défaite de son équipe dans le Game 3.

C'est désormais une certitude. Marcus Morris et les arbitres de la NBA ne partiront pas en vacances ensemble. Particulièrement agacé par la traitement qui lui est infligé par les officiels depuis le début de la série contre les Bucks, l'intérieur des Celtics n'a pas caché son amertume à l'issue du Game 3. Celui qui s'était permis de claquer une petite fessée à un arbitre suite à son éjection contre Toronto en fin de saison régulière s'estime désormais pris pour cible par les hommes au sifflets. La nuit dernière, il a encore écopé d'une faute technique, sa onzième cette saison, pour avoir aboyé sur Thon Maker alors que ce dernier s'apprêtait à tirer un lancer franc.

La sanction de trop pour l'ancien joueur des Suns et des Pistons qui a décidé de vider son sac après la rencontre.

« Je ne veux même pas en parler », a-t-il d'abord pesté auprès d'ESPN.

« Ça a été la même merde toute l'année. Je m'y suis préparé. Ils savaient ce qu'ils voulaient avant que le match commence. Ils savaient à qui ils allaient s'en prendre. »

Un sentiment partagé par Al Horford qui a lui aussi laissé entendre que les arbitres ont pris en grippe son coéquipier.

« Ils sont vraiment durs »

« Je ne peux pas dire grand chose d'autre. Je ne veux pas perdre d'argent. Si je dois donner de l'argent, ce sera pour des œuvres caritatives. Je ne veux pas donner d'argent à la ligue. Je vais en rester là. »

Un constat pourtant discutable au vu du nombre de coups de sifflets accordés à Boston (76) contre seulement 52 pour Milwaukee depuis le début de la série. A noter que depuis le coup d'envoi des playoffs, 16 fautes techniques ont été distribués sur les parquets NBA. Les Celtics en ont jusqu'à présent récolté deux (Marcus Morris, Terry Rozier) soit autant que les Bucks (Thon Maker et Eric Bledsoe).