Markelle Fultz : « Je vais surprendre du monde »

Un entretien très intéressant entre Markelle Fultz et Isaiah Thomas.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Markelle Fultz : « Je vais surprendre du monde »

Le Player's Tribune propose toujours des contenus où les joueurs se livrent à coeur ouvert. A ce titre, cet entretien entre Markelle Fultz et Isaiah Thomas vaut le détour. Particulièrement pour le témoignage que fait le meneur des Philadelphie Sixers sur l'année écoulée. Entre la perte de son shoot, les critiques et son retour, le n°1 de la Draft 2017 ne cache rien. Et promet que sa première vraie saison en NBA vaudra le détour. Voici de longs extraits des propos de Markelle Fultz.

"Les gens se sont dit que j'étais soft"

"On a beaucoup parlé du fait qu'il y avait un changement dans mon shoot, etc... Mais l'important c'est qu'il y avait une blessure. Je suis un basketteur, donc je me suis dit : 'ça ne va pas me stopper'. Puis j'ai commencé à comprendre qu'il y avait vraiment quelque chose quand j'ai vu que ne pouvais pas jouer en pleine possession de mes moyens. J'ai dû trouver ce qui n'allait pas, ça a pris du temps. Toute la saison. Les gens n'ont pas compris et se sont dit que j'étais soft. J'ai pu parler avec tout un tas de spécialistes. On a découvert ce qui n'allait pas et j'ai pu me remettre au travail cet été".

"Tout comme avant, mieux même"

Tout est comme avant maintenant. Mieux qu'avant, même. Je suis juste impatient d'être sur le terrain et de montrer ce que je vaux. Ça va surprendre du monde. On ne me voit pas beaucoup sur les réseaux sociaux en ce moment, en train de poster des vidéos de moi en train de shooter par exemple. C'est parce que je veux que ce soit spécial. Que les gens se demandent ce que ça va être".

"Les médias parlent de toi en bien et te dénigrent après"

"Ce que j'ai pu lire sur le net, ça ne m'a pas perturbé. C'est plutôt de voir les médias qui parlent de toi en bien, puis te dénigrent juste après. Tu te dis : 'bon, OK, encore des gens qui doutent de moi, je vais devoir leur prouver à eux aussi'. Ma mère et ma soeur ont fait en sorte que je me souvienne toujours que l'on m'a drafté en n°1 pour une bonne raison. Mes coéquipiers ne m'ont jamais laissé en dehors de quoi que ce soit. Ils m'ont toujours fait sentir qu'ils savaient que je pouvais jouer."

"Les gens ignorent que j'aime contrer des tirs"

"Je veux juste réussir une belle saison. Les fans des Sixers vont découvrir un joueur qui joue dur. Un type capable de créer des shoots pour ses coéquipiers et pour lui-même. A qui on peut donner la balle en fin de match sans qu'il y ait besoin de poser un système particulier. Je serai aussi là en défense. Beaucoup de gens ignorent que j'aime contrer des tirs. Je veux montrer que je fais partie de cette ligue. Avec Joel, Ben et les autres, on a travaillé ensemble à L.A. et on veut montrer à tout le monde que l'on peut faire aussi bien que l'année dernière. Le titre ? La plupart d'entre nous jouent pour gagner. Avec LeBron qui est parti, l'Est s'ouvre. On va beaucoup jouer contre Boston".

L'entretien entier entre Isaiah Thomas et Markelle Fultz

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest