MarShon Brooks : « Je ne veux pas revivre une telle situation »

Après une saison rookie prometteuse, MarShon Brooks avait été un peu mis aux oubliettes à Brooklyn. Il ne veut pas que l'histoire se répète à Boston.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
MarShon Brooks : « Je ne veux pas revivre une telle situation »
47 matches en tant que titulaire, 30 minutes de temps de jeu, 12,6 points par match et une sélection dans le NBA All-Rookie second team, MarShon Brooks avait connu une saison rookie très prometteuse en 2011-12 avec les New Jersey Nets. Mais cette saison avec l'arrivée de Joe Johnson, le déménagement à Brooklyn et un nouveau coach à la tête de l'équipe, il a vu son temps de jeu et son scoring chuter drastiquement (12,5 minutes par match et 5,4 points). Alors qu'il s'attendait à continuer sa progression, il a été stoppé net. En étant tradé à Boston, il espère piuvoir remettre la marche avant et retrouver les sensations qui étaient les siennes lors de sa saison rookie, sur le terrain et non sur le banc.
"C'est une situation que je ne veux pas avoir à revivre",a-t-il confié au Boston Herald. "Je n'aime pas être sur le banc, je vais donc travailler le plus dur possible pour m'assurer que ça ne se produise plus."
Se relever de période difficiles, MarShon Brooks y est presque habitué. A sa sortie de Tucker High School en Georgie, il ne suscitait pas vraiment l'intérêt des plus grandes universités, malgré un titre de champion de l'état et un bilan de 31 victoires pour 2 défaites lors de son année senior. C'est finalement l'Université de Providence qui l'a recruté, tout étonnée qu'un tel joueur soit disponible comme l'explique Steven DeMeo, l'homme responsable de son arrivée, qui était venu, à la base, pour scouter un de ses coéquipiers beaucoup moins coté.
"Quand nous avons recruté MarShon je me suis dit, 'Oh la vache, pourquoi personne n'a fait d'offre à ce gars ?'. J'imagine que c'était certainement parce qu'il était maigre et qu'il était la deuxième option dans son équipe de high school. Nous avons vu à quel point il avait du talent et nous avons cru en lui."
Les Friars de Providence ont bien fait de croire en lui. Brooks a complètement explosé dans la Big East lors de sa saison senior. Meilleur scoreur et rebondeur de son équipe, il a tourné à 24,6 points par match terminant meilleur scoreur de la conférence et deuxième meilleur marqueur de la Division I. Parmi ses exploits, il a notamment signé un match à 52 points le 23 février 2011 face à Notre Dame. Pourtant, malgré un CV solide à sa sortie de NCAA, il a dû attendre le 25ème choix de la draft avant d'être sélectionné par les Celtics et tradé aux Nets en échange de JaJuan Johnson et un tour de draft. La suite on l'a connaît déjà, deux années complètement différentes et un trade à Boston où il espère se relancer.
"Je pense que ce changement de scénario va beaucoup l'aider", confie DeMeo. Les Celtics ont besoin d'un gars capable de mettre la balle dans le cercle. Je n'ai pas vraiment étudier leur roster , mais il va continuer à progresser et devenir plus fort. Il va s'acclimater un peu plus au style de vie NBA. Il a encore une grande marge de progression, il n'y a aucun doute là-dessus."

Les stats de MarShon Brooks en carrière NBA :

Year Team G GS MPG FG% 3P% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
11-12 NJN 56 47 29.4 0.428 0.313 0.764 1.3 2.3 3.6 2.3 0.9 0.3 2.11 2.07 12.6
12-13 BKN 73 2 12.5 0.463 0.273 0.734 0.4 1.0 1.4 1.0 0.5 0.2 0.95 1.27 5.4
Career -- 129 49 19.8 0.440 0.302 0.752 0.8 1.6 2.4 1.6 0.7 0.2 1.45 1.62 8.5
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest