Matt Barnes : « Un challenge à relever »

Passé chez l'ennemi cet été, Barnes est déjà à l'aise avec les Clippers.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Matt Barnes : « Un challenge à relever »
En tant qu'ancien Laker, Matt Barnes aurait pu connaître des difficultés à s'intégrer au sein de l'effectif des Clips. Il n'en est rien. Après deux saisons avec la bande à Kobe Bryant, l'ancien pensionnaire d'UCLA, free agent cet été avant de signer aux Clippers, est aujourd'hui prêt à relever un nouveau défi. Et pas des moindres, puisqu'à un poste d'ailier déjà bien garni, Barnes sera la troisième solution derrière Caron Butler et Grant Hill.
« J’ai toujours été dans une situation dans laquelle je devais travailler. Donc j’ai plus pris ça comme un challenge à relever », a déclaré l'intéressé au L.A. Times.
Et le moins que l'on puisse dire c'est que le bad boy de L.A. ne manque pas de motivation, surtout quand il s'agit d'évoluer aux côtés d'un meneur de jeu du calibre de Chris Paul.
« Mon job c’est d’apporter de l’énergie, de la ténacité, des rebonds. Quand vous pouvez jouer avec un meneur comme Chris, si vous vous bougez, il vous récompensera. Je n’ai pas joué avec un tel meneur depuis l’époque où je jouais avec Steve Nash. »
Et CP3 rend déjà la monnaie à son nouveau coéquipier dont il apprécie l'impact défensif.
« J’ai dit à tout le monde. Je déteste jouer contre Matt », indique Paul « Mais je savais que j’allais adorer l’avoir dans mon équipe. En défense, il jouer avec passion, un peu comme moi. »
En engageant Barnes, les Clips ont surtout récupéré un vrai combattant, prêt à en découdre avec n'importe quel adversaire.
« J’ai toujours dit cela à propose de la NBA : Vous devez respecter tout le monde, mais vous ne devez pas craindre. Matt n’a peur de personne », ajoute Chris Paul. «  Du meilleur joueur au pire, personne ne l’effraie. Nous avons besoin de ça, j’adore ça. »
Barnes tourne actuellement à 12,4 points et 6,4 rebonds en présaison avec les Clippers et il compte déjà une titularisation preuve que Vinny Del Negro lui fait déjà confiance. S'il s'est racheté une conduite, il pourrait bien être l'une des bonnes affaires de l'autre équipe de L.A. dont le recrutement, bien que plus discret que celui du voisin, a tout de même fière allure.
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest