« KAT » époustouflant mais éclipsé par le game winner de Melo

Karl-Anthony Towns a signé un match comme on en a peu vu depuis 30 ans face aux Knicks avec 47 points et 18 rebonds, mais la défaite au bout sur un panier de Carmelo Anthony.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
« KAT » époustouflant mais éclipsé par le game winner de Melo
Depuis 30 ans, seuls 9 joueurs ont fait aussi fort que Karl-Anthony Towns face aux Knicks cette nuit, à avoir inscrit au moins 47 points et 18 rebonds dans un match NBA. Malgré ça, ses Wolves se sont quand même inclinés à domicile devant leur public. "KAT" avait prévenu qu'il allait élever son niveau de jeu, lui qui se sentait responsable des mauvais résultats de la franchise. Le pivot de 21 ans s'est exécuté, mais les carences de son équipe et le match solide des Knicks et de son possible rival générationnel Kristaps Porzingis (29 points, 8 rebonds à 11/20) ont contrarié ses plans. Ce n'est pourtant pas le Letton qui a fait basculer ce match en faveur des New-Yorkais, mais Carmelo Anthony, assez discret et brouillon jusque-là. A 2.3 secondes de la fin, "Melo" a rappelé qu'il disposait du gêne "clutch" dans son ADN en fixant Andrew Wiggins et en réussissant le panier de la gagne sur un shoot à mi-distance.
"Le ciel est la limite pour KAT et Kristaps. La façon dont joue Towns et les progrès constants de Kristaps me font dire qu'ils seront là pour longtemps et qu'ils seront les visages de la ligue dans quelques années", a déclaré Melo en vieux combattant.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest