Metta World Peace sur le départ ?

Mis à l'écart par Mike Woodson, Metta World Peace semble de plus en proche de quitter les New York Knicks.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Metta World Peace sur le départ ?
Enthousiaste comme un gosse à son arrivée à New York, Metta World Peace a rapidement déchanté. Alors qu'il espérait jouer le titre avec sa ville natale, l'ancien Laker est en souffrance depuis qu'il a rejoint la Grosse Pomme. Rarement au niveau en début de saison puis opéré du genou début janvier, il a vu son rôle se réduire peu à peu dans la rotation de Mike Woodson et doit depuis son retour de blessure se contenter d'un temps plus que limité. Une situation difficile à vivre pour le joueur qui commencerait à réfléchir sérieusement à un départ.
« Il faut voir ça avec mon agent. Je ne suis pas inquiet. Je suis optimiste quant à mon avenir. Je n’ai pas à me plaindre », a simplement répondu le joueur au New York Post.
Si l'ex Ron Artest reste vague quant à son avenir, son agent a tenté d'obtenir des explications sur les raisons qui poussent Mike Woodson à snober son joueur malgré les besoins défensifs de l'équipe.
 « Je n’ai pas reçu de réponse », confie l'agent de MWP, Marc Cornstein. « D’habitude j’en reçois une même si ce n’est pas celle que j’ai envie d’entendre mais là on ne m’a rien répondu. »
La réponse, le New York Post est allé la chercher directement auprès de Mike Woodson qui a invoqué une raison pour le moins surprenante.
 « Je veux jouer avec neuf joueurs donc je ne peux pas faire jouer tout le monde. »
En coulisses, il se murmure que l'attitude du joueur lors d'un récent entraînement serait en fait à l'origine de sa mise à l'écart. Selon un proche de MWP, Mike Woodson n'aurait que moyennent apprécié que son vétéran lui envoie une petite pique dont il a le secret pour se plaindre de son temps de jeu raison pour laquelle il préférerait désormais faire sans lui. Après avoir joué près de 19 minutes face à Cleveland, Metta World Peace n'a effectué qu'un passage éclair sur le parquet face au Heat, et n'est apparu que dans les cinq dernières minutes du match hier soir face à Denver. Une nouvelle déception pour le joueur qui devra trouver une porte de sortie avant le 20 février s'il souhaite aller voir ailleurs. S'il ne trouve pas preneur, il devra s'armer de patience en attendant de devenir free agent en fin de saison.    
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest