MWP : « Si je suis venu, ce n’est pas pour être dans le 5, mais pour gagner une bague »

Metta World Peace a laissé entendre que ça ne le dérangerait pas d’être remplaçant, même si selon lui ça ne devrait pas durer.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
MWP : « Si je suis venu, ce n’est pas pour être dans le 5, mais pour gagner une bague »
[caption id="attachment_118788" align="alignleft" width="300"] Metta World Peace, avec un faux maillot.[/caption] Metta World Peace a été étrangement discret cet été. Alors qu’il passe de l’une des plus célèbres franchies NBA à une autre, il a fait profil bas, sans se lancer dans une guerre de mots avec son ancien club… ni le nouvel ennemi tout désigné des New York Knicks : les Brooklyn Nets. Tandis que Paul Pierce, Jason Terry et JR Smith s’échangeaient des gentillesses par médias interposés, MWP, lui avait d’autres choses à faire.
« Je veux juste de la tarte aux pommes, je ne me sentais de me mettre à parler », a-t-il expliqué à ESPN.   « Je veux simplement aller chez Whole Foods (une chaîne de magasins bio), profiter de ma nourriture et jouer avec mes coéquipiers. Je n’ai pas l’énergie nécessaire pour des échanges comme ça parce qu’il y a trop de choses intéressantes à faire à New York. »
Plus fort encore, il clame ne pas avoir fait attention à leur recrutement du tout.
« Franchement, je ne sais même pas qui il y a dans leur équipe. Je suis heureux d’être un Knick, c’est tout. »
Justement, à propos des Knicks, alors que le roster continue de se remplir il reste encore pas mal d’incertitudes concernant la rotation que souhaitera mettre en place Mike Woodson et sur la place de Metta World Peace dans tout cela. Lui, en tout cas, affirme que ça ne l’embêterait pas du tout de sortir du banc, mais si ses propos ont tout de même un double sens assez prononcé.
« Je sortais du banc quand j’étais à Houston, ils ont essayé. Mais plus tard j’ai dû être titulaire parce qu’il fallait que je nous fasse passer le premier tour des playoffs. Après, j’étais aussi remplaçant aux Lakers. Ils ont tenté le coup, mais finalement j’ai dû intégrer le cinq majeur. Ça ne me pose pas de souci de commencer les matches sur le banc. Ça fait 15 ans que je suis titulaire, donc bon, ça devrait être au tour de quelqu’un d’autre. »
Pour Metta World Peace, l’important, c’est avant tout que les Knicks réussissent leur saison.
« J’aurais pu aller dans l'équipe que je voulais et j’aurais été titulaire. J’ai eu des coups de fils d’Oklahoma City et des Clippers. Toutes ces équipes me voulaient mais, si je suis venu ici, ce n’est pas pour être dans le cinq, c’est pour gagner une bague. »
Et pour l’heure, il pense que c’est effectivement un objectif réalisable, même s’il préfère attendre un peu avant de prédire quoi que ce soit.
« Les questions au sujet du titre, c’est en juin qu’il faut y répondre. J’ai appris ça de Phil Jackson. Je sais par quoi il faut passer pour aller jusque-là, mais à New York, tout va très vite et tout se passe toujours tout de suite. »
La saison des Knicks devrait effectivement être intéressante à suivre et Metta World Peace a maintenant hâte que tout ça commence pour de bon.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest