Miami Heat : fin de série et maintenant ?

Série terminée pour le Miami Heat. L'occasion pour les joueurs de South Beach de revenir sur leur exploit et de se concentrer sur la suite.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Miami Heat : fin de série et maintenant ?
Il a fallu que la série prenne fin pour qu’on en parle dans le vestiaire du Miami Heat.
« Tout le monde s’est rassemblé, on a mis nos mains les unes sur les autres, et pour la première fois, j’ai mentionné notre série en face des gars. C’était une sacrée expérience pour nous. On se rendra compte peut-être plus tard dans nos carrières, la signification de cela. On a consacré ce moment, pour se rendre compte de ce qu’on a fait, de ce que chacun a fait, de cette expérience », a raconté Erik Spoelstra au Miami Herald après la défaite des siens contre Chicago.
Les joueurs du Heat ont soi-disant  pris conscience avec ce revers subi dans l’Illinois. C’était donc l’occasion de marquer le coup pour LeBron James.
« On n’a pas eu un moment pour savoir ce que nous avions fait. Nous avons eu ce moment. Nous sommes simplement heureux, très humble et bénis de faire partie de cette équipe et d’une série comme celle-ci. »
La série est terminée, et maintenant ? Le bilan déjà, d’une folle chevauchée très particulière. L’étrangeté de cette série revient d’ailleurs au coach. Entre l’espoir de voir un record jugé inatteignable tomber et les inquiétudes sur un éventuel épuisement des forces du Heat, on se demandait si Miami devait continuer à jouer ses matches à 100% dans une fin de saison où l’essentiel était déjà assuré. Le futur ensuite. Désormais, on peut se concentrer sur le réel objectif à Miami, le seul et unique à en croire les déclarations des Floridiens depuis le début de la série : le titre. Et pour cela, Spoelstra a une question. Les victoires consécutives d’accord, mais ont-ils progressé ?
« Ça n’a jamais été à propos de la série. Nous avons un objectif bien plus gros… Il s’agit de savoir si nous avons progressé. »
La réponse à cette question paraît évidente quand on est le champion sortant et que l’on vient de remporter 27 des 28 derniers matches. Mais, après le match d’hier, les lacunes habituelles au rebond (avec un Joakim Noah absent hier) sont réapparues au grand jour. Et les joueurs de Miami n’ont pas su répondre au défi physique proposé par les Bulls. La pression médiatique et populaire du record en moins, le Heat va maintenant pouvoir mettre toute son énergie sur les playoffs à venir. Faire reposer enfin ses cadres ne serait pas du luxe puisqu’ils sont assurés de la première place à l’Est, et possède 2 victoires de plus et 2 défaites de moins que San Antonio.  
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest