Miami n’est pas satisfait de son niveau de jeu

Malgré leur série de 25 victoires d’affilée, les joueurs du Miami Heat pensent qu’ils peuvent faire beaucoup mieux.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Miami n’est pas satisfait de son niveau de jeu
25 victoires de suite, le Miami Heat déjà en poche la deuxième plus grosse série de victoires de l’histoire et peut légitimement espérer faire tomber le record des Los Angeles Lakers de Jerry West and co et pourtant, ça ne suffit pas à satisfaire les perfectionnistes floridiens. Il est vrai que les trois derniers succès de l’équipe ont été obtenus dans la souffrance, après avoir été largement mené au score. Il n’empêche que le Heat a systématiquement trouvé des solutions pour revenir et s’imposer finalement. Pour Shane Battier, c’est la preuve que cette équipe pourrait faire beaucoup mieux encore en s’épargnant de telles frayeurs.
« Nous avons encore une bonne marge de progression », a-t-il confié à Yahoo ! Sports.   « En aucune manière on peut dire que nous sommes actuellement en train de jouer notre meilleur basket. Nous gagnons des matches, mais nous pouvons faire mieux. Sur les derniers matches, nous n’avons pas bien débuté les rencontres et nous n’étions pas suffisamment concentrés en défense. On a su trouver les ressources en deuxième mi-temps quand on nous en avions besoin, mais il faut que l’on ait plus de constance. »
Malgré les bons résultats, les joueurs et le staff ont le sentiment que le Miami Heat ne joue pas encore avec l’application et l’engagement dont une équipe a besoin pour aller loin en playoffs. Maintenant que le Heat a fait l’écart dans la Conférence Est, il faudrait que l’équipe s’assure de pouvoir dominer également en playoffs (notamment sur les deux premiers tours) pour ne pas avoir à revivre le parcours compliqué qui avait été le sien l’an dernier, notamment durant les séries face aux Pacers et aux Celtics. Et pour cela, le Heat devra trouver le moyen de dominer ses adversaires dès l’entame des matches.
« Il faut qu’on parvienne à réaliser des matches complets », a expliqué Erik Spoelstra.  

« Cela fait trois matches de suite qu’on ne parvient pas à débuter les rencontres avec l’énergie qu’on recherche. Ce soir, on aura l’occasion de retrouver ça. »

Ce soir, ce sont les pauvres courageux Charlotte Bobcats qui tenteront à leur tour de mettre fin à la série de victoire historique du Miami Heat. L’occasion, effectivement, de voir si les Floridiens peuvent se remobiliser même face à des équipes plus faiblardes ou s’ils commencent réellement à s’ennuyer ferme…
Afficher les commentaires (29)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest