93 ORL
98 TOR
96 IND
104 BOS
120 OKC
108 POR

Michael Carter-Williams ne récupérera pas le numéro de Derrick Rose aux Bulls

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz Publié

Michael Carter-Williams espérait retrouver le numéro 1 à Chicago. Les fans de Derrick Rose l'ont rapidement fait changer d'avis...

Michael Carter-WilliamsÉlu Rookie of The Year sous le maillot des Sixers floqué du numéro 1, Michael Carter-Williams espérait retrouver son numéro porte-bonheur en s'engageant avec les Bulls. Fraîchement transféré à Chicago en échange de Tony Snell, l'ancien meneur de Milwaukee s'attendait donc à récupérer son numéro fétiche en débarquant dans l'Illinois. Ce que "MCW" n'avait certainement pas réalisé, c'est que le  #1 a été celui de Derrick Rose au cours de ses sept saisons passées au sein de la franchise... De quoi déclencher une petite polémique du côté de Windy City où les fans n'ont guère apprécié de voir les dirigeants manquer à ce point de respect à l'ancienne idole locale...

« J’ai longtemps porté le numéro 1. Mais ça va certainement faire parler par rapport à D-Rose puisque c’est son ancien numéro. Je n’ai rien à voir avec D-Rose, qui a été immense pour cette ville. C’est un excellent joueur. Et je n’essaie pas de marcher sur les plates-bandes de qui que ce soit », s'est justifié MCW.

« On m’a demandé quel numéro je voulais. J’ai dit que je voulais le 1. On n’en a pas plus parlé que ça. Je sais que cette franchise respecte Derrick Rose. Mais comme je l’ai dit, il n’est pas question de marcher sur les plates-bandes de qui que ce soit. Il a été un super joueur. Il a fait beaucoup pour cette ville. »

Afin de désamorcer immédiatement tout début de polémique, l'ancien joueur de Syracuse a donc rapidement annoncé qu'il allait finalement opter pour le numéro 7.

« J'ai été transféré. Je dois aller de l'avant », a-t-il déclaré quelques heures plus tard avant de conclure :

« J'ai beaucoup de choses à faire. Et pour être honnête, je n'avais pas vraiment réalisé que le numéro 1 était celui de Derrick.»

L'incident est donc clos même si l'on se demande encore comment les dirigeants des Bulls ont pu songer à céder aussi rapidement le numéro de leur ancien franchise player à une nouvelle recrue...