John Rogers, le patron qui a battu Michael Jordan en un contre un

Guillaume LarochePar Guillaume LarochePublié

Il y a 16 ans, Michael Jordan se faisait gentiment surprendre en un contre un par un financier qui ne payait pas de mine. Images à l'appui.

L'histoire remonte au 18 août 2003. Michael Jordan vient tout juste de raccrocher ses sneakers. Quelques semaines plus tôt, il portait encore le maillot des Washington Wizards, après avoir bouclé une saison à 20 points de moyenne à l'âge de 40 ans. Comme tous les ans, Jordan organise un camp de basket avec des businessman, la "Jordan Flight School". Comme chaque année, "MJ" affronte ses hôtes en un contre un, sans forcer, mais en dominant quand même son sujet tout en distillant conseils, blagues et punchlines.

Les victimes s'enchaînent et c'est au tour de John Rogers de s'y coller. Cet ancien étudiant de Princeton, fils de la première femme devenue procureure général aux Etats-Unis et ex-membre de l'administration Bush, ne paye pas de mine. Rogers est une caricature de banquier et se présente sur le terrain avec les chaussettes hautes, une calvitie grandissante et des lunettes de type coincé. L'ancien capitaine de l'équipe de basket de Princeton se révèle bien plus compétent que prévu. Mieux, il l'emporte face à un MJ certes à l'économie, mais clairement surpris par le déroulé des événements. Ce récit aurait pu n'être qu'une légende urbaine si ce un contre un, le seul officiellement perdu par Michael Jordan, n'avait pas été filmé...

A l'origine, c'est Chris Ballard, journaliste à Sports Illustrated qui avait raconté cette histoire en février 2008. Il y avait évoqué cette scène et même le trashtalk de Damon Wayans ("Comment tu te sens d'avoir été humilié Mike ? A ton propre camp ?! Enlevez la photo de Mike au mur, il faut mettre celle de Rogers !").

Voici cette séquence en intégralité.