Michael Jordan pas sur la même longueur d’ondes que LeBron James

Contrairement à LeBron James, Michael Jordan est opposé à un projet visant à raccourcir la saison régulière.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
C'est le nouveau débat qui anime la ligue et ses différents acteurs : la NBA doit-elle raccourcir sa saison régulière ou doit-elle raccourcir la durée des matches (de 48 à 44 ou 40 minutes) ? LeBron James ou encore Dirk Nowitzki se sont prononcés en faveur de la première proposition, rappelant à quel point les saisons sont longues et éprouvantes. La plupart des joueurs sondés s'accordent sur ce point. Disputer 82 matches de saison régulière ne serait pas nécessaire. Mais il y a finalement une voix - et non des moindres - pour mettre à mal cette idée. Michael Jordan ne partage pas le même avis que les deux superstars.
"En tant qu'ancien joueur devenu propriétaire, je peux vous dire que j'adorai jouer. Si je n'avais pas jouer 82 matches, j'aurais sans doute joué à côté car c'est ça l'amour du jeu", explique le propriétaire des Charlotte Hornets. "Je n'ai jamais pensé qu'une saison à 82 matches était un problème."
Il y a un petit côté "nous les anciens, on ne se plaignait pas" dans la déclaration de Michael Jordan mais il n'empêche que le proprio a réussi à trouver un argument un peu plus parlant.
"Si c'est vraiment ce qu'ils veulent faire on peut en discuter. Mais nous nous ferions moins d'argent. Sont-ils prêts à sacrifier de l'argent pour jouer moins de matches ? C'est la question car si vous jouez moins de matches vous ne pouvez pas être payés de la même manière."
Cet argument sera sans doute repris par d'autres propriétaires et acteurs de la ligue opposés à une réforme de la saison régulière. Comme souvent, l'argent reste le nerf de la guerre...
Afficher les commentaires (23)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest