Mike Brown : « On s’est fait botter le cul »

Mike Brown espère que la correction reçue par ses joueurs à San Antonio leur a permis de voir le travail qui leur reste à accomplir.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike Brown : « On s’est fait botter le cul »
Après la déroute des Cavaliers à San Antonio (96-126), Mike Brown avait cette fois bien du mal à retenir du positif dans un match dominé de bout en bout par les hommes de Gregg Popovich. Face aux médias, le coach de Cleveland ne pouvait que se rendre à l'évidence et reconnaître que ses protégés avaient tout simplement reçu une leçon de basket.
« On s’est fait botter le derrière. Nous n’avons rien fait de bien », a déclaré un Mike Brown visiblement agacé au Plain Dealer. « Le seul point positif c’est que nous avons pu voir ce que c’est que de jouer au basket à l’endroit. C’est le jour et la nuit entre leur manière e jouer dur des deux côtés du terrain et la notre.
Il est vrai que les Spurs ont été bien aidés dans leur tâche par une équipe de Cleveland complètement léthargique et qui a permis aux Texans d'inscrire 65 points en première mi-temps avant de terminer la rencontre avec des chiffres records en cette saison. Bilan des course : 16 shoots primés inscrits, 30 passes décisives et 69 points venants du banc pour San Antonio. Le tout couronné par une adresse générale de 57,5%. A l'inverse, les Cavs, limités à 32 unités à la mi-temps, n'ont jamais su se mettre au niveau d'un adversaire qui présente désormais le meilleur bilan de la ligue à égalité avec les Pacers. Admiratif devant le jeu déployé par les Spurs, Mike Brown ne donc pu que constater l'étendue des dégâts et mesurer l'écart de niveau entre son équipe et prétendant au titre.
« Ils coupent, ils partagent le ballon, ils jouent rapidement, ils font des écrans, ils créent des espaces, ils attaquent le panier, ils jouent les uns pour les autres. C’est ce que nous essayons d’inculquer à nos joueurs. Défensivement c’est la même chose. Vous avez pu remarquer tous les efforts qu’ils font sur chaque possession. Ils contestent, ils se battent. Ils font les petits choses qui sont importantes quand vous voulez gagner les matches. Donc c’est le seule point positif pour nous. Nous avons vu une équipe faire ce qu’une équipe est supposée faire. »
S'il veut trouver du positif, Mike Brown pourra toujours se pencher sur la feuille de stats pour s'apercevoir qu'Anthony Bennett a su profiter du garbage time pour sortir son meilleur match depuis le début de la saison (9 pts à 4/5, 5 rebonds et 5 pertes de balles en 12 minutes).
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest