Mike Brown se méfie de Patty Mills

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Mike Brown n’est pas dupe. Même si Tony Parker est blessé, le coach reste sur ses gardes. Il se méfie notamment de Patty Mills.

En l’absence de Steve Kerr, c’est à Mike Brown que revient la responsabilité de garder son équipe concentrée. Face à des Spurs certes dangereux, les Warriors pourraient se dire qu’en l’absence de Tony Parker, cela serait une série plus aisée notamment pour Stephen Curry.

Le coach intérimaire préfère prendre les devants. D’accord, TP et son expérience ne sont plus là. Cependant, il faut que ses joueurs restent attentifs aux autres adversaires. L’un des éléments visés se trouve être Patty Mills, dont il faudrait se méfier à l’avenir.

« Il peut tirer de loin. Mais la plus grosse chose qu’il fait, c’est qu’il bouge tellement bien sans le ballon », explique le remplaçant temporaire de Steve Kerr. « Tu ne peux jamais te reposer avec lui. S’il a la balle en main, il faut s’assurer de rester au contact car sinon il marque à 3 points. »

En tout cas, les derniers matchs lui donnent raison. Plus que le Game 6 qui a été une boucherie sans nom, le Game 5 a montré l’importance du meneur australien à San Antonio, notamment en fin de match.

Mike Brown est également obsédé par la folle énergie qui habite Mills. Cela lui a d’ailleurs inspiré une comparaison assez surprenante.

« Il est comme le lapin dans la pub Energizer. », décrit-il.

Patty Mills n’a surement jamais été comparé à ça. Au final, l’Australien est très attendu. Avec le seul Dejounte Murray comme autre meneur de métier, il devra répondre présent face à Stephen Curry.