Mike Budenholzer : « Je vis un rêve »

Mike Budenholzer est aux anges, il va disputer les finales NBA en tant qu'assistant de Gregg Popovich avant de prendre la direction d'Atlanta où il sera head coach.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike Budenholzer : « Je vis un rêve »
Comme il le dit lui-même, il "vit un rêve". Mike Budenholzer, après 19 ans passés à San Antonio dont 17 en tant qu'assistant coach, va enfin avoir sa chance en tant qu'head coach à la tête des Atlanta Hawks. Mais avant ça, cerise sur le gâteau, il aura la possibilité de finir en beauté avec les Spurs en tentant de remporter un cinquième titre NBA. Pour ESPN, il est revenu sur son début de semaine exceptionnel qui a vu son équipe sweeper les Grizzlies pour se qualifier pour les finales NBA, lundi, et les Hawks le nommer en tant qu'head coach, le lendemain.
"Ces 48 heures ont été vraiment extraordinaires, pour être honnête avec vous. C'est excitant pour ma famille et pour moi. Cette opportunité de venir ici à Atlanta que vous ajoutez à la qualification en finale, je vis un rêve", a-t-il confié.
Mike Budenholzer n'est pas forcément très connu du grand public en dehors de San Antonio, comme il l'a lui-même reconnu.
"Je ne suis définitivement pas une recrue sexy. Heureusement, ça ne faisait pas partie des critères de Danny (Ferry)."
Budenholzer a été élevé à l'école Popovich, il va apporter avec lui sa philosophie défensive, la rigueur propre à la franchise texane, et une mentalité de vainqueur aux Atlanta Hawks. Ce sont ces caractéristiques des Spurs, dont Ferry faisait partie avant de rejoindre Atlanta, que le GM espère apporter aux Hawks en signant un tel coach.
"Ce qui est vraiment excitant pour moi, c'est qu'il a une grande compréhension de la ligue. Il a fait partie des San Antonio Spurs. Il n'a pas fait seulement un passage comme certains d'entre nous, il a été là-bas sur une longue durée. Il a vu le club évoluer. Il a vu le club grandir. Mike, RC Buford et Pop sont ceux qui ont été là depuis le début", a expliqué Ferry.
Mike Budenholzer aura beaucoup de travail qui l'attendra, dès sa prise de fonction. Il devra gérer la free agency de la franchise qui n'a actuellement que trois joueurs sous contrat et qui possède un salary cap large (40 millions de dollars) pour tenter d'attirer de gros poissons (Dwight Howard, Chris Paul) en Georgie mais aussi de resigner Jeff Teague et/ou Josh Smith tous les deux agents libres également.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest