Mike D’Antoni veut faire évoluer son coaching

Mike D'Antoni a décidé de changer ses méthodes. Il ne veut pas que ses Los Angeles Lakers jouent trop vite. Enfin, un peu quand même...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike D’Antoni veut faire évoluer son coaching
Les consignes en attaque de Mike D'Antoni avec les Phoenix Suns sont plus ou moins rentrées dans la légende. Éminence grise de l'une des attaques les plus flamboyantes de l'histoire de la ligue, "Pringles" incitait ses joueurs à shooter après sept secondes ou moins. Autrement dit, les troupes de l'Arizona cavalaient sans relâche d'un bout à l'autre du terrain et artillaient dès que possible. D'Antoni a ensuite fait de même à New York et il a voulu imposer ce système aux Lakers. En vain. Si les Angelenos figuraient effectivement parmi les meilleurs attaques de la ligue (102 points par match, sixième, 97 possessions par match, quatrième), cette tactique a eu raison des deux intérieurs dominants des Lakers, Dwight Howard et Pau Gasol. Et on ne préfère même pas évoquer les conséquences sur la défense de L.A... Même si Mike D'Antoni dispose désormais d'un effectif un peu plus jeune et un peu plus à l'image du jeu qu'il prône suite aux arrivées de Nick Young, Jordan Famar ou Wesley Johnson, il souhaite tout de même ralentir un peu le rythme de son équipe.
"Ce ne sera pas la folie. Mais on veut quand même avoir un bon rythme (en attaque). On veut marquer des paniers faciles avant que la défense se remette en place. On sera probablement l'une des équipes les plus rapides de la ligue."
Le coach a compris qu'il devait évidemment jouer sur les différents points forts de son équipe. Outre leurs jeunes ailiers, les Lakers pourront surtout compter sur une raquette technique composée par Pau Gasol et Chris Kaman. Or, les deux compères sont loin d'être des fusées en attaque. L.A. ne peut donc pas se permettre de mettre systématiquement hors-jeu ses deux intérieurs.
"On doit s'appuyer sur la vitesse de nos ailiers", explique Pau Gasol avant de tempérer : "Mais on ne doit pas jouer aussi vite que l'an dernier, il faut que le rythme convienne  à tout le monde."
En fait, Mike D'Antoni n'est pas un mauvais coach, il met juste (beaucoup) de temps ) s'adapter. Oh wait... Via Los Angeles Times
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest