Coach K : « Je suis amoureux fou de Beyoncé »

On a beau avoir 60 passés, on peut parfois se sentir tout petit quand on est devant l’être aimé. Demandez à Coach K ce qu’il en pense.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Coach K : « Je suis amoureux fou de Beyoncé »
Mike Krzyzewski a beau avoir côtoyé les plus grands basketteurs de l’ère moderne, avoir remporté des titres à ne plus savoir qu’en faire, être pote avec LeBron James et posséder deux médailles d’or des Jeux Olympiques, ça ne l’a pas empêché de se retrouver dans la peau d’un ado pré-pubère au moment de rencontrer sa star favorite : Beyoncé. Et attention, il ne s’agit pas d’une rumeur puisque c’est Coach K lui-même qui a raconté tout ça lors de son discours de bienvenue aux étudiants de Duke. L’histoire remonte à novembre dernier, lorsque Mike Krzyzewski est invité à la soirée organisée par Sports Illustrated pour remettre à LeBron James son trophée de sportif de l’année. Dans l’assistance, se trouve le couple de stars mondialement connu Jay-Z et Beyoncé… et c’est ensuite coach K qui raconte.
« J’ai beaucoup Jay-Z, mais je suis amoureux fou de Beyonce », a-t-il avoué tout de go.   [superquote pos="d"]"Ma street cred était totalement folle. J'étais le mec de 65 ans le plus cool du monde."[/superquote]« Je fais mon speech pendant 10 minutes et je dis de très gentilles choses sur LeBron, Jay et bien entendu Beyonce. Une fois la soirée terminée, ma street cred était totalement folle. On me demande de venir sur scène pour prendre une photo avec LeBron et Jay. Du coup, dans la foulée, ça se retrouve sur Twitter, Instagram... Vine existait déjà à l’époque ? Bref, ça se retrouve sur toutes ces conneries. Hong Kong, Beijing, Moscou, c’est partout et je suis le mec de 65 ans le plus cool du monde. Mais ce que je veux, moi, ne s’est pas encore produit. Je veux rencontrer Beyoncé.   Donc je vais la voir et, vous savez quand un mec pense avoir une bonne phase ? Je suis super nerveux, je suis comme un ado. Je vais la voir avec une pure phase. Je lui dis ‘Bonjour, je suis Coach K’. Et elle me répond ‘Je sais qui vous êtes coach, je viens de vous écouter pendant 10 minutes’. C’est comme si j’étais un petit garçon et qu'elle m’avait gentiment tapoté le haut de la tête. Du coup j’ai l’impression d’avoir 11 ans. J’enchaîne ma deuxième phase ‘Vous êtes ma préférée’. Je suis rouge comme ça n’est pas permis et maintenant j’ai l’impression de faire 1,20 m. Elle m’a répondu que c’était gentil de ma part et alors – alors que je ne fais pas ça d’habitude – je lui dis ‘Vous voudriez bien prendre une photo avec moi ?’. Elle a accepté et, dessus, on jurerait que j’ai tout juste 12 ans. »
Photo à l’appui, on peut effectivement voir que Mike Krzyzewski n’a pas menti. [html]%3Ciframe%20src%3D%22%2F%2Finstagram.com%2Fp%2FS5jPivxGZS%2Fembed%2F%22%20width%3D%22612%22%20height%3D%22710%22%20frameborder%3D%220%22%20scrolling%3D%22no%22%20allowtransparency%3D%22true%22%3E%3C%2Fiframe%3E[/html]

La vidéo de l'intervention de Mike Krzyzewski

[youtube hd="1"]http://www.youtube.com/watch?v=m31EtdkEJPA[/youtube] Via cbssports
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest