Les Bucks gèrent les matches n’importe comment

Face à Atlanta, les pertes de balles dans les deux dernières minutes du match ont été fatales aux Milwaukee Bucks.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Bucks gèrent les matches n’importe comment
Cinq blalles perdues dans les deux dernières minutes de la rencontre face à Atlanta, ne cherchez pas plus loin les raisons de la défaite 104 à 99 des Milwaukee Bucks, hier. Les joueurs de Jim Boylan étaient  pourtant à 99 partout à 33,9 secondes de la fin mais ont concédé 7 points sans en inscrire un seul sur la fin de match. Après l'égalisation de Josh Smith, à la sortie d'un temps mort, Monta Ellis a perdu la balle face à Dahntay Jones et lui offert deux lancers. Le Hawk n'a mis qu'un lancer sur deux mais les Bucks ont laissé le rebond offensif à Anthony Tolliver. A 102-99, Milwaukee a eu une chance de revenir mais Ellis a manqué le panier à 3-points pour égalisé et Mike Dunleavy s'est vu siffler un marché après avoir récupéré le rebond offensif.
« Des choses folles se sont produites à la fin. C'est frustrant quand vous jouez comme ça et que vous êtes courts à la fin à chaque fois. C'est toujours à cause d'une ou deux actions ou un ou deux rebonds », regrettait Jim Boylan à la fin de la rencontre.
Le coach prend en revanche ses responsabilités sur la balle perdue d'Ellis à 99 partout.
« C'était une petite mésentente. C'est pour moi. Je dois prendre mes responsabilités pour ça et ne pas laisser ces choses là se reproduire », explique-t-il.
Les Miwaukee Bucks, dont la qualification en playoffs est pratiquement assurée, sont toujours dans la course pour essayer d'arracher la septième place aux Celtics qui leur permettrait d'éviter le Heat au premier tour. En cas de victoire face à Atlanta ils auraient pu revenir à un match des C's. Prochain match pour eux face à Philadelphie avant d'affronter les Lakers et le Thunder. Via le Journal Sentinel.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest