Mo Cheeks : « Des règles de base à respecter »

S'il affirme que l'incident est clos entre lui et Josh Smith, Mo Cheeks campe sur ses positions et assume son choix d'avoir benché sa star contre Washington.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mo Cheeks : « Des règles de base à respecter »
Alors que Josh Smith avait vivement critiqué Mo Cheeks après sa mise à l'écart samedi contre les Wizards, son entraîneur a décidé de jouer l'apaisement. Le tacticien des Pistons affirme aujourd'hui qu'il n'y a aucun conflit entre lui et J-Smoove qui figurera dans le cinq majeur dès demain alors que Detroit tentera de prendre sa revanche sur Washington.
« Nous avons trouvé un terrain d’entente. Les médias sont les seuls à avoir un problème avec ça. Tout va bien entre Josh et moi », a confié Cheeks à MLive.
Si l'incident est officiellement clos, la tension est toujours palpable entre les deux hommes à l'image d'un Mo Cheeks un brin ironique lorsqu'on l'interroge sur la sortie médiatique de son joueur.
« C’est son opinion. Vous savez, je regarde beaucoup d’émissions sur les affaires criminelles et ça parle souvent de l’opinion des gens. Je ne peux pas entrer dans son cerveau et il a le droit d’avoir son opinion. Mais j’ai le droit d’avoir la mienne. »
Reste à savoir comment évoluera la relation entre les deux hommes qui n'en sont pas à leur premier accrochage cette saison. On se souvient notamment que Mo Cheeks avait puni Josh Smith en novembre pour avoir séché un entraînement. Déterminé à imposer ses règles, le coach des Pistons ne changera pas de ligne directrice quitte à entrer à nouveau en conflit avec le plus gros salaire de son effectif.
« C’est notre équipe. Ce n’est pas mon équipe mais la nôtre. Tout ce que j’essaie de faire c’est de travailler avec des joueurs et de faire en sorte que les joueurs travaillent avec moi [...] Mais nous sommes dans un milieu professionnel et j’essaie de travailler et les joueurs aussi. Et parfois, il faut des règles, des règles de base et il faut les respecter. C’est tout. »
En clair, il attend plus de maturité de la part d'un joueur qui est censé montrer l'exemple aux jeunes pousses de Detroit.
« Ce n’est pas compliqué pour moi. Je ne sais pas. Peut-être que je suis juste un peu plus vieux... »
L'ambiance est donc loin d'être au beau fixe entre Mo Cheeks et Josh Smith qui devront toutefois trouver un moyen de cohabiter s'ils ne veulent pas plomber la saison de Detroit, toujours en course pour les playoffs mais qui reste sur quatre revers sur ses cinq derniers matches.
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest