Monta Ellis, métamorphose en cours

Avec 32 point et 8 passes décisives, Monta Ellis a été l'homme du match pour les Dallas Mavericks cette nuit, vainqueurs des Atlanta Hawks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Monta Ellis, métamorphose en cours
Les Dallas Mavericks sont à surveiller de près cette saison. Souvent placés en retrait dans les différentes prévisions des analystes US, les troupes de Rick Carlisle ont pourtant des arguments à faire valoir. La franchise texane s’est notamment fait refaire le pare choc arrière cet été en engageant Monta Ellis et José Calderon. Les deux joueurs – enfin, surtout le premier nommé – ont été très utiles dans la victoire des Mavericks face aux Hawks cette nuit, à l’occasion du premier match de la saison (118-109). L’ancien Buck a inscrit 32 points à 11/17 tout en distribuant 8 passes décisives. L’Espagnol était lui moins adroit (5 pts à 1/7) mais encore plus altruiste avec 11 caviars. Résultats des courses, les Mavs ont fait le spectacle et repartent avec la victoire :
« Le ballon circulait vraiment bien. On trouvait les joueurs ouverts », raconte Dirk Nowitzki, auteur de 24 points cette nuit. « Monta est sensationnel sur les pick-and-roll. Il attaque le cercle avec agressivité et il ressort la balle sur les shooteurs s’il ne peut pas conclure. C’était fantastique. »
Pour résumer, tout s’est passé exactement comme les Mavericks l’avaient espéré. Les dirigeants ont recruté Calderon pour faire tourner la balle et renforcer la mène, désespérément confiée à Mike James l’an passé après l’échec Darren Collison. Dallas a terminé la rencontre avec 27 passes décisives et 118 points inscrits… Le meneur espagnol y est évidemment pour beaucoup même s’il n’est pas encore au meilleur de sa forme :
« Il a encore besoin de deux semaines de compétition », assure son coach.
Les Mavs n’ont pas eu besoin d’autant de temps pour s’acclimater aux changements dans l’effectif. Les joueurs apprennent à se connaître et le collectif risque de monter en puissance mais cette première performance est plus qu’encourageante. A retenir, bien sûr, la métamorphose de Monta Ellis sur cette rencontre. Égoïste et souvent maladroit l’an passé, l’arrière a livré un récital pour sa première officielle sous le maillot de Big D.
« Il a été fantastique en seconde mi-temps. Lui et Dirk ont fait un super match, » s’enthousiasme Rick Carlisle.
Dirk et Monta, Batman et Robin comme dirait Derek Harper, l’ancien joueur des Mavericks. Monta Ellis a été engagé dans un but bien précis : retirer de la pression des épaules de l’Allemand en attaque. Mission parfaitement accomplie hier soir. Le plus dur reste à venir et le joueur doit maintenant rééditer ce genre de performances. Si l’effectif texan continue sur sa lancée, Dallas n’aura aucune peine à retrouver les playoffs.

Des highlights de Monta Ellis cette nuit

[youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=cVzpu6PedAQ[/youtube] Via Yahoo! Sports
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest