Les Clippers doivent s’inspirer du Thunder 2012 selon Doc Rivers

Les Clippers doivent s’inspirer du Thunder 2012 selon Doc Rivers

Doc Rivers a tenu à expliquer que la possibilité de gagner le titre est une chance qui peut ne jamais se réitérer à l'avenir

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Doc Rivers a connu des stades extrêmes dans sa carrière, de joueur et d'entraîneur. Il a par exemple touché le fond avec Boston en 2007 avant d'être titré un an plus tard. La seule bague de sa vie. Du moins pour l'instant car il est aujourd'hui à la tête des Clippers, l'un des favoris pour le titre.

Beaucoup de joueurs, ou coaches n'ont pas toujours cette chance. Celle de pouvoir concourir pour être la meilleure équipe. Mais quand cette situation se présente, il faut tout faire pour ne pas la laisser passer. Car cette chance peut ne jamais se représenter.

"Je suis resté à 0-13 en tant que joueur. Chaque année, je voulais gagner. Mais quand j'analyse ma carrière, je n'ai réellement eu que deux chances. Deux en treize saisons. Aujourd'hui, beaucoup de ces gars ont la chance d'être dans le bon groupe, la bonne équipe. Mais moi, j'ai n'ai littéralement eu que deux chances.

Si vous êtes dans une équipe favorite, ne pensez pas que vous pourrez gagner l'année d'après. Vous devez être meilleurs pour ça. Parce que quand vous avez une chance, vous avez une chance", explique-t-il.

Pour illustrer ces propos, Doc Rivers a pris l'exemple du Thunder version 2012. Une équipe taillée pour devenir une dynastie. L'un des plus célèbres "what if" de l'histoire.

"Je ne sais pas si vous vous rappelez du Thunder avec Russell Westbrook, James Harden, Kevin Durant et Serge Ibaka quand ils ont perdu contre Miami ? Je me souviens que lors du dernier match, Jeff Van Gundy et Mike Breen (les deux commentateurs) ont dit 'c'est une dure défaite, mais ils seront ici chaque année'. Ça n'est jamais arrivé. Il ne faut jamais rien prendre pour acquis !"

Dans la foulée de cette défaite, James Harden était tradé à Houston en raison d'un désaccord de quelques millions sur une prolongation. Et OKC n'est plus jamais retourné en finales NBA.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest