Les 10 plus gros fails de l’histoire des playoffs

Les 10 plus gros fails de l’histoire des playoffs

Avantage énorme dilapidé comme les Clippers mardi ou tête de série n°1 battue par un petit poucet, voici quelques upsets mémorables en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Préc.1 / 10Suiv.

Les Mavs victimes des We Believe Warriors (2007)

Les We Believe Warriors n’ont passé qu’un tour dans ces playoffs 2007, mais ils ont marqué les esprits. Aujourd’hui encore, le souvenir du groupe de mercenaires emmené par Don Nelson est présent dans les mémoires. Un documentaire leur sera consacré prochainement et il n’est pas rare d’entendre Stephen Jackson, Baron Davis et d’autres acteurs majeurs de cet authentique exploit reparler de leurs souvenirs de guerre.

Il faut dire qu’une tête de série n°8 qui bat la meilleure équipe de la ligue et le MVP Dirk Nowitzki, c’est un coup de tonnerre. Avec une sorte de feu sacré et en jouant sur le traumatisme des Mavs de la saison passée en Finales contre Miami, Golden State parvient à imposer son rythme et son jeu en 6 manches. L’aventure s’arrête au tour suivant contre le Jazz, mais ces Warriors sont la preuve que l’on peut devenir populaires auprès d’une fanbase sans une campagne de playoffs au long cours.

Que sont-ils devenus ? Les « We Believe » Warriors

Les We Believe Warriors ont contribué à faire des habitués de l’Oracle Arena les fans les plus bruyants de la ligue ou presque. Ce dont ont évidemment profité Steve Kerr et ses hommes pour installer leur domination quelques années plus tard.

Quelques Warriors : Baron Davis - Monta Ellis - Jason Richardson - Stephen Jackson - Andris Biedrins - Mike Pietrus - Matt Barnes - Al Harrington
Quelques Mavs : Jason Terry - Devin Harris - Josh Howard - Dirk Nowitzki - DeSagana Diop - Erick Dampier - Jerry Stackhouse

Lire la suite
Préc.1 / 10Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest