Jared Dudley fait des révélations sur le beef Lakers-Clippers

Jared Dudley fait des révélations sur le beef Lakers-Clippers

Jared Dudley sort un bouquin dans lequel il raconte comment Paul George et les Clippers ont motivé LeBron James et les Lakers.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Vétéran du bout du banc des Los Angeles Lakers, Jared Dudley avait du temps à tuer. Et des anecdotes à raconter. Alors il s’est mis en tête d’écrire un livre : « Inside the NBA Bubble : A Championship Season under Quarantine. »

Il y détaille des éléments du parcours des Californiens jusqu’au titre. En révélant notamment comment les propos de Paul George ont motivé LeBron James et ses coéquipiers.

Fraîchement débarqué aux Los Angeles Clippers à l’été 2019, PG avait simplement répondu à une question d’un journaliste qui lui demandait s’il considérait son association avec Kawhi Leonard comme le meilleur duo en NBA. Sa réponse :

« Je pense, oui. Deux joueurs d’élite des deux côtés du terrain, je ne vois pas comment vous pouvez battre ça. »

Dudley revient donc sur ces commentaires en expliquant l’impact qu’ils ont eu sur les Lakers.

« On a entendu certains gars dire qu’ils étaient les joueurs à battre à Los Angeles. Si c’est Kawhi qui le dit, ça va. Il est le champion en titre. On ne va pas craquer si c’est Patrick Beverley qui parle mal, c’est comme ça qu’il nourrit sa famille.

Mais pour nous, c’était un manque de respect de la part de Paul George, qui n’a rien gagné, de se mettre au même niveau que LeBron James et Anthony Davis. »

Le King et AD auraient donc été prêts à faire taire Playoffs P (enfin…). Sans doute. Mais les Clippers ne sont de toute façon même pas allés jusqu’aux finales de Conférence à l’Ouest. Ils se sont fait sortir avant, par les Denver Nuggets.

Dudley balance : Les Lakers se sont bien marrés en voyant les Clippers se planter

Maintenant, n’est-ce pas ironique – et même hypocrite – que Jared Dudley reproche à Paul George, un multiple All-Star, un candidat au MVP certaines saisons, de se mettre dans la même catégorie que James alors qu’il est… ben, Jared Dudley ?

« Qu’est ce qui me donne le droit de parler comme ça ? Je ne sais pas. 14 saisons. 900 matches. J’ai joué avec 25 Hall Of Famers différents. Des futurs coaches. Futurs GM. Je pense que je peux parler. Ça ne veut pas dire que j’ai raison. »

Mis au courant des propos du joueur des Lakers, dont il ne lira probablement pas le bouquin, Paul George n’est pas rentré dans la polémique.

« Que dieu le bénisse. Que dieu bénisse Jared Dudley. Je ne sais pas ce que c’est, des gens adorent citer mon nom. Mais que dieu te bénisse, Jared Dudley. »

Tyronn Lue s’est montré un poil plus agressif :

« Un livre ? Jared Dudley ? Je pense que je n’ai pas le droit de dire des insultes donc je vais éviter de le faire mais qui en a quelque chose à faire ? »

Devant certains critiques, Dudley a tenu à faire comprendre qu’il ne jugeait pas forcément les propos de George mais voulait surtout expliquer comment les Lakers s’en sont servis comme source de motivation. Un peu comme Michael Jordan aux Chicago Bulls.

D’ailleurs, depuis The Last Dance, nombreux sont ceux qui se la jouent comme MJ en faisant mine de tout prendre « de manière personnelle. » Mais bon, ça fait partie du jeu. PG trouvait quand même que de plus en plus de joueurs lui manquaient de respect.

Ce qui est sûr, c’est qu’il revient fort après ses playoffs délicats. L’ailier All-Star a encore inscrit 36 points cette nuit.

Après tout, Jared Dudley et consorts peuvent continuer à parler. Peut-être que ce sera son tour d’utiliser tous ces commentaires comme source de motivation… pour les ressortir plus tard dans un livre si les Clippers finissent sacrés.

Les origines du beef entre Kyrie Irving et LeBron James révélées par un ex-coéquipier

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest